Le Dragon Galactique

Forum littéraire pour discuter de vos lectures fantastiques, de fantasy et de science-fiction
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le cycle de Dune, Frank Herbert

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 30
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Ven 27 Mar - 12:04

Je vais donc vous présenter cette pure merveille de la science-fiction, une oeuvre véritable au vrai sens du mot. Pour commencer je parlerais des auteurs puis des livres.
Je vais dans un premier temps exposer les premiers écrits, ceux du créateur de cet univers, puis, ensuite, je vais présenter (plus tard) les livres qui ont suivi.
C'est Frank Herbert qui fonde l'univers mythique de Dune. Né en 1920 aux Etats-Unis il commence à publier de la science-fiction en 1952. La diversité de ses travaux de recherche (géologie sous-marine, botanique, psychologie, ethnologie) et la variété de ses expériences professionnelles ne sont pas sans lien avec le relativisme généralisé qui s'exprime dans ses oeuvres majeures comme Dune, prix Hugo de 1966. L'auteur va écrire tout un cycle qui restera sans fin, il meurt avant de pouvoir achever son oeuvre. Mais des notes éparses, des feuilles, des carnets, des disquettes cachées sont peu à peu retrouvées.
C'est Brian Herbert le seul enfant de Frank à suivre une carrière littéraire le tout aidé de Kevin J Anderson (qui participa à des cycles comme star wars) qui terminent l'oeuvre.

Je vais donc présenter les écrits de F.Herbert avant de passer aux ajouts des deux autres auteurs (les ajouts qui se passent avant et après le cycle de base).

Prélude à Dune
Et l'homme créa un dieu (je ne le présente pas de suite, car sa place est discutée dans l'ensemble de l'oeuvre).

Cycle de Dune
Dune, tome 1
Dune, tome 2
Le messie de Dune
Les enfants de Dune
L'empereur-dieu de Dune
Les hérétiques de Dune
La maison des mères

Nous sommes en 10191 (du moins au début) Apres Guilde, L'Univers est redevenu un Empire, où toutes les machines pensantes ont été proscrites par le Jihad Betlurien et, paradoxalement, les machines militaires meurtrières ont connues un développement phénoménal. Une drogue différente a été découverte. L'Epice ou Mélange.
Cette substance permet a l'être humain de prolonger sa courte existence de plusieurs décennies, mais son manque est mortel. Malheureusement, on ne trouve cette substance que sur Arrakis, troisième planète du système de Canopus, plus connue sous le nom de Dune.

Pourquoi Dune?

C'est une planète désolée, aride, où seul le désert domine, où aucun cours d'eau n'existe. L'eau.
C'est la seule richesse des Fremen, seuls habitants du désert.
De plus, des Vers Géants de plus de 400 mètres de long dominent ce désert, seuls producteurs de l'Epice.

Dune, tome 1:
Les Atréides sont envoyé par l'empereur Shaddam IV dans leur nouveau fief: Dune. Mais l'empereur viens de leur offrir un cadeau empoisonné: il espere que la guerre entre les Atreides et leur ennemis mortel les Harkonnen (déjà en possession de Dune) engendrera la disparition de ces premiers. Paul, le descendant Atreides, se révèle être le Messie attendu par les Fremens (le peuple indigène de Dune) et possède des pouvoirs incroyables fruits de long croisement génétiques des Bene Gesserit (des sorcières organisées cherchant à créer un homme-dieu). Son père, Leto est tué lors d'une embuscade et Paul deviens le chef de la famille Atréides, avec sa mère Jessica qui lui apprendra à maîtriser ses pouvoirs il espère venger son père et chasser les Harkonnen

Dune tome 2:
Les Fremens se trouve être d'excellents guerriers et son le commandement de Paul Muab'dib réussissent à ralentir la progression de leurs ennemis. Grâce aux fremens il apprend à chevaucher des vers des sables et tente de réaliser le vieux rêve du peuple Fremen: faire pousser de la végétation sur Dune... Apres un long combat Paul réussit à vaincre les Harkonnen et découvre les pièges tendus par Shaddam IV. Il décide pour venger son père de combattre l'empereur fort de ses troupes aguerries et de ses pouvoirs de plus en plus puissants.

Le messie de Dune:
Paul Atréides a triomphé de ses ennemis. En douze ans de guerre sainte, ses Fremen ont conquis l'univers. Il est devenu l'empereur Muad'Dib. Presque un Dieu, puisqu'il voit l'avenir. Ses ennemis, il les connaît. Il sait quand et comment ils frapperont. Ils vont essayer de lui reprendre l'épice, qui donne la préscience, et peut-être de percer le secret de son pouvoir. Il peut déjouer leurs plans. Mais il voit plus loin encore. Il sait que tous les futurs possibles mènent au désastre. Il est hanté par la vision de sa propre mort. Et s'il n'avait le choix qu'entre plusieurs suicides? Et s'il ruinait son œuvre en matant ses ennemis? Peut-être n'y a-t-il pour le prescient pas d'autre liberté que celle du suicide...

Les enfants de Dune:
Sur Dune, la planète des sables, les prophéties s'accomplissent : le désert devient jardin. Du coup, les vers géants se font rares et l'Epice de préscience vient à manquer. Tout ce qui reste de l'épopée de Muad'Dib, c'est un empire conquis, des guerriers déchus, des prêtres tentés par la théocratie. et les deux jumeaux (enfants de Paul), Leto et Ghanima, qui portent en eux les souvenirs d'innombrables générations. Y compris peut-être l'antique Abomination redoutée par les soeurs du Bene Gesserit et prête à revenir du passé génétique pour faire basculer l'univers dans le cauchemar. Les morts dominent les vivants. Leto devra affronter les uns et les autres en un combat sans merci dont l'enjeu est plus que la préscience, plus que la longévité : au moins la toute-puissance, et peut-être l'immortalité.

L'empereur dieu de Dune:
Leto Atréides, l'Empereur-Dieu de Dune, est désormais un ver des sables à face humaine. A peu près invulnérable et immortel, il a entrevu dans l'avenir une terrible menace: l'extinction de l'espèce humaine. Pour la conjurer, il fait respecter impitoyablement, dans l'univers humain, son ordre, le Sentier d'Or. L'Empire a connu trente-cinq siècles de paix. La Guilde et le Bene Gesserit ont les mains liées : c'est Leto qui contrôle sur Dune les dernières réserves de l'indispensable Epice. Les Tleilaxu et les Ixiens n'ont pas désarmé : les premiers livrent régulièrement à l'Empereur des répliques piégées de son fidèle ghola, Duncan Idaho ; les seconds lui envoient Hwi Noree, la femme parfaire, issue d'une éprouvette et chargée à son insu de le séduire et de le détruire.
Leto, par sa préscience, voit un avenir où il sera séduit; il voit aussi que pour sauver l'humanité de la mort, il peut être amené à se sacrifier lui-même et à sacrifier la femme qu'il aimera, et qui réveille d'anciens souvenirs.

Les hérétiques de Dune:
Leto II, le Tyran, l'Empereur-Dieu, est mort depuis des milliers d'années, mais son souvenir est dans toutes les mémoires. Sa disparition a entraîné un tourbillon de violence, la Grande Famine, la Dispersion de l'humanité à travers l'univers. Pourtant ces désordres ont assuré la survie de l'humanité conformément aux plans du Tyran; et ses Prêtres en tirent argument pour justifier leurs ambitions.
Mais la Révérende Mère Taraza sait bien que le pouvoir vient de l'Epice, source de la préscience. La planète Dune, devenue Rakis, restera-t-elle le centre de toutes les intrigues alors que le Bene Tleilax a appris à produire l'Epice sans le secours des vers géants? Les forces qui se mesurent dans l'ombre sont à l'affût du moindre signe.
Or les signes se produisent là où nul ne les attendait. Sur Rakis, une jeune fille, presque une enfant, semble pouvoir commander aux vers géants. Sur tout le pourtour de l'Empire, les Égarés de la Grande Dispersion commencent à revenir. Que cherchent-ils? Que fuient-ils?

La maison des mères:
Dune est détruite, vitrifiée, atomisée. Sur tout l'Empire déferlent les hordes furieuses des Honorées Matriarches, massacrant tout sur leur passage. Les planètes tombent l'une après l'autre. Le Bene Gesserit reste la seule force organisée.
Que faire? Darwi Odrade, la Mère Supérieure, compte beaucoup sur Miles Teg, l'enfant-ghola, issu d'un célèbre guerrier, mais dont l'éveil s'annonce délicat. Au demeurant, la solutionn'est peut-être pas dans la force des armes. Une Honorée Matriarche, Murbella, est passée au Bene Gesserit. Si elle survit à l'Agonie de l'Epice, les forces du déséquilibre et celles de l'équilibre, enfin mêlées, pourraient aboutir à l'impossible union.
Darwi Odrade propose de négocier. La Très Honorée Matriarche accepte : elle s'attend à une capitulation sans conditions. Mais la Mère Supérieure à un plan.
Elle sait bien que l'entreprise est des plus risquées. Si elle parvenait à ramener la paix, elle provoquerait des tensions insupportables et peut-être une nouvelle Dispersion. Rien de moins.


Quelques explications:
La Guilde. Au début de l'histoire cette organisation a le monopole du voyage spatial. Les Navigateurs de la Guilde sont les seuls capable de faire voyager un vaisseau dans l'espace plissé grâce à une consommation importante de l'épice qui permet de voir le futur proche. Mais cette consommation transforme les pilotes qui peu à peu ne sont plus humains.

Les vers des sables.
Les truites des sables sont les bébés vers des sables. Quand Leto II fils de paul fusionne avec des truites il devient un presque vers et se transforme peu à peu. Pour cela il vivra longtemps, il deviendra plus vers qu'homme même si il conserve son esprit.
Il fait cela car il a vu une menace pour l'Homme, celle de disparaître à jamais.
Les truites des sables consomment l'eau se trouvant sur un monde, la planète peu à peu se transforme alors en désert. Mais les vers eux par contre périssent en contact avec l'eau.

ghola: clone réalisé à partir des cellules d'un mort.

Ixien: habitants d'Ix, un monde où la technologie est reine, où les machines demeurent (même si elles ne sont pas pensantes).

Tleilaxu: fanatiques religieux et génies de la génétiques.

Si quelque chose vous échappe, posez des questions.
Je pense présenter d'ici quelque temps dans ce même topic Dune, la genèse ainsi qu'Avant Dune de Brian Herbert et Anderson.

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tigger Lilly
Chef d'Escadron
Chef d'Escadron
avatar

Féminin Nombre de messages : 901
Age : 36
Localisation : Dans sa tanière
Dernier Livre lu : Fondation Foudroyée
Auteur préféré : Ph.K. Dick, Terry Pratchett, Stephen King, Neil Gaiman, Tolkien
Date d'inscription : 29/12/2007

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Ven 27 Mar - 13:53

J'ai lu le Cycle de Dune il y a plusieurs années maintenant et si je d'accord pour dire que c'est un monstre inévitable de la littérature SF, c'est une série très difficile à lire. Je pense qu'il y a 3 ans d'écart entre le moment ou j'ai fini le premier et celui où j'ai fini le dernier.

Mais c'est à lire car c'est super riche, l'univers d'Herbert tient la route, il recrée tout un contexte politico-religio-historique avec des idées vraiment surprenantes (les vers des sables, les Frehmens, l'Epice, le Bene Gesserit ...).

J'ai du mal aussi avec ce genre de bouquin parce qu'il est difficile si pas impossible de s'attacher aux personnages. On est pas là pour parler d'eux mais pour parler de ce en quoi ils ont influencé Dune, car c'est elle le personnage principal.

Merci de l'avoir présenté ici, car cela manquait et je pense que je ne pense pas que je l'aurais fait.

_________________
Il existe une théorie disant que si quelqu'un pouvait un jour découvrir pourquoi et dans quel but exactement l'univers est là, il disparaîtrait immédiatement pour être remplacé par quelque chose d'encore plus bizarre et inexplicable. Il existe une autre théorie selon laquelle cela s'est déjà produit. - Douglas Adams-

Le blog du dragon galactique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ledragongalactique.blogspot.com/
Amalitaaa
Dragon de Guerre
Dragon de Guerre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1309
Age : 24
Localisation : Lukedonia (mais c'est pas probable que vous comprenez de ce que je parle...)
Dernier Livre lu : Livre 6 du Codex Alera: First Lord's Fury; de Jim Butcher
Auteur préféré : Phillip Pullman, R.E. Feist, Naomi Novik
Date d'inscription : 27/07/2008

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Ven 27 Mar - 18:57

C'est une longue série, vraiment Smile Ça ne me surprends pas si Lilly a été longtemps à tout lire.. Même si je trouve que c'est pas mon style, j'aimerais bien chercher le premier tome et (essayer de) le lire..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neelie
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Féminin Nombre de messages : 1656
Age : 27
Localisation : Errant entre deux mondes...
Dernier Livre lu : L'enfant noir
Auteur préféré : Shakespeare... et Yslaire...
Date d'inscription : 26/12/2008

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Ven 27 Mar - 19:13

Ca a l'air intérêssant ... Mais assez compliqué.

Je tenterai de le lire un jour. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 30
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Ven 27 Mar - 19:51

Surtout que je vais compléter mon topic avec les nouveaux livres sortis depuis peu (au nombre de huit) et d'autres encore devraient s'ajouter au cycle (3 ou 4) grâce au travail de Brian Herbert et Anderson.

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amalitaaa
Dragon de Guerre
Dragon de Guerre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1309
Age : 24
Localisation : Lukedonia (mais c'est pas probable que vous comprenez de ce que je parle...)
Dernier Livre lu : Livre 6 du Codex Alera: First Lord's Fury; de Jim Butcher
Auteur préféré : Phillip Pullman, R.E. Feist, Naomi Novik
Date d'inscription : 27/07/2008

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Ven 27 Mar - 20:00

Waouh! encore plus de livres?! affraid
ptite question:

Citation :
Je pense présenter d'ici quelque temps dans ce même topic Dune, la genèse ainsi qu'Avant Dune de Brian Herbert et Anderson.

"Avant Dune ça se passe avant ou après la série du père de Brian?" ce sont combien de livres?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 30
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Ven 27 Mar - 20:04

Avant dune c'est trois livre (se passe avant le cycle)/ avant avant dune il y a trois autres livres formant dune la genèse.
Après dune il y a deux autres livres.
Et d'autres sont en préparation qui vont se situer entre avant dune et le cycle de dune.
Je ferais une explication plus complète quand je présenterais les ouvrages.

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amalitaaa
Dragon de Guerre
Dragon de Guerre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1309
Age : 24
Localisation : Lukedonia (mais c'est pas probable que vous comprenez de ce que je parle...)
Dernier Livre lu : Livre 6 du Codex Alera: First Lord's Fury; de Jim Butcher
Auteur préféré : Phillip Pullman, R.E. Feist, Naomi Novik
Date d'inscription : 27/07/2008

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Ven 27 Mar - 20:47

Oui parce que c'est vraiment un peu compliqué (ou bien c'est moi qui me manque un peu de cerveau... c'est possible aussi lol! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dadafolie
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Féminin Nombre de messages : 3138
Age : 23
Localisation : Suisse
Auteur préféré : J. Carey, T.Pratchett, K.J. Parker
Date d'inscription : 09/04/2008

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Ven 27 Mar - 21:24

Oulah! Elle a l'air super complexe cette série Very Happy
Je la lirai dans quelques années je pense Wink
Sinon, aurais-tu des images de la couverture?

_________________
« Visez toujours la lune. Si vous ratez, vous atterrirez parmi les étoiles »
Les Brown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
apidou
Dragon Cracheur de Feu
Dragon Cracheur de Feu
avatar

Féminin Nombre de messages : 765
Age : 20
Localisation : Là... sur le dos d'un dragon...
Dernier Livre lu : Les Guerres du monde emergé ( tome 2 )
Auteur préféré : Erin hunter, Stefenie Meyer et Licia Troisi
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Sam 28 Mar - 13:33

ouhou elle a l'aire tres bien cette série !!

petite question ils sont trees gros les livres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 30
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Sam 28 Mar - 13:36

Bien sur de 400 à 800 pages

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
apidou
Dragon Cracheur de Feu
Dragon Cracheur de Feu
avatar

Féminin Nombre de messages : 765
Age : 20
Localisation : Là... sur le dos d'un dragon...
Dernier Livre lu : Les Guerres du monde emergé ( tome 2 )
Auteur préféré : Erin hunter, Stefenie Meyer et Licia Troisi
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Sam 28 Mar - 13:37

Oulalalalalalalalalalalalalalalalalalalala je sais pas si j'aurais le courage de le lire ...

(le plus gros livre que j'ai lu devait avoir 450 pages ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 30
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Sam 28 Mar - 13:41

En raison de 300 pages par demi-journée on lit vite.

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
apidou
Dragon Cracheur de Feu
Dragon Cracheur de Feu
avatar

Féminin Nombre de messages : 765
Age : 20
Localisation : Là... sur le dos d'un dragon...
Dernier Livre lu : Les Guerres du monde emergé ( tome 2 )
Auteur préféré : Erin hunter, Stefenie Meyer et Licia Troisi
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Sam 28 Mar - 13:52

ouais sa aide de lire vite ... dada lis un livre de 350 pages en 1 heure ou 2 alors que moi en ..... *reflechis*

un semaine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dadafolie
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Féminin Nombre de messages : 3138
Age : 23
Localisation : Suisse
Auteur préféré : J. Carey, T.Pratchett, K.J. Parker
Date d'inscription : 09/04/2008

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Sam 28 Mar - 14:12

xD J'aime bien les livres épais...Je crois que je vais me mettre en quête tout de suite de cette série Wink

_________________
« Visez toujours la lune. Si vous ratez, vous atterrirez parmi les étoiles »
Les Brown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 30
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Sam 28 Mar - 15:14

La genèse de Dune par Brian Herbert et Anderson
Dune la genèse:

Tome1: La guerre des machines
Dix millénaires avant les événements relatés dans Dune, l'humanité se trouve soumise à la tyrannie des Machines Intelligentes. Imprudemment, lors de leur expansion dans la Galaxie, les sociétés humaines ont confié de plus en plus de responsabilités à leurs ordinateurs. Ceux-ci ont formé un réseau et son élément le plus puissant, OMNIUS, s'est emparé du pouvoir, profitant de la stagnation de l'insouciante civilisation humaine. En réaction, certains humains ont choisi de greffer leur cerveau sur des machines, devenant des cyborgs ou des cymeks, virtuellement immortels. Ils se sont baptisés eux-mêmes les Titans. Enfin, une poignée d'humains rebelles a créé la Ligue des Nobles pour secouer le joug d'OMNIUS et celui, à peine plus supportable, des Titans. Ainsi va éclater la Guerre des Machines, qui sera connue plus tard sous le nom de Jihad Butlérien et qui mènera à l'interdiction absolue de la création de machines à l'image de l'intelligence humaine. C'est alors que naissent les Grandes Familles, les Ordres comme celui, féminin, du Bene Gesserit, ou masculins, des Mentats et des Docteurs Suk, et les puissances obscures comme celle du Bene Tleilax, qui seront, dix mille ans plus tard, les protagonistes de Dune et de ses suites

Tome2: Le Jihad butlérien
Après que les humains se sont révoltés contre la tyrannie des Machines Intelligentes et de leurs alliés, les Cymeks, une terrible répression a réduit des mondes entiers à l'état de cendres et décimé l'humanité. Serena Butler, figure de proue de la révolte, a été faite prisonnière. Elle a été confiée à la garde du robot Erasmus, toujours curieux des singularités des humains. Afin d'éviter à Serena les distractions de la maternité, il n'a pas hésité à tuer son fils, Manion, né en captivité. Alors, Serena, délivrée à la suite d'un assaut des rebelles sur la Terre, prend la tête de la croisade des humains contre les Machines qui portera son nom dans l'Histoire : le Jihad Butlérien. Tandis que sur Arrakis, quelques survivants des Zensunnis fondent la tradition des Fremen...

Tome3: La bataille de Corrin
Après Le Jihad Butlérien, il semble que la paix soit revenue dans la Galaxie. Les Machines ont reculé sur tous les fronts. Omnius semble en déroute. L'un des principaux artisans de cette victoire, Vorian Atreides, peut espérer savourer enfin sur Caladan un loisir mérité. Mais les Titans survivants et Omnius lui-même, qu'ils ont trahi, n'ont pas dit leur dernier mot. Les Humains libres devront les affronter dans une dernière bataille où tout peut être gagné. Ou perdu. La bataille aura lieu sur Corrin, dernière forteresse d'Omnius. Elle verra les Machines pensantes éradiquées ou les humains retomber dans leur esclavage... La bataille de Corrin laissera un nom dans l'Histoire.

Maintenant Avant Dune des mêmes auteurs.

Tome1: La Maison des Atréides
Le Duc Paulus Atréides règne sur Caladan tandis que les Harkonnens exploitent impitoyablement les ressources d'épice d'Arrakis, le monde que ses habitants, les Fremen, appellent Dune. Les fanatiques Theilax, de leur coté, ruminent de s'emparer de la planète Ix dont les habiles ingénieurs ont peut-être transgressé l'interdit : Tu ne feras pas de machines pensantes. Et dans l'ombre, les Soeurs du Bene Gesserit poursuivent un plan depuis des millénaires : donner naissance au surhomme qui maîtrisera le temps, lira les avenirs...

Tome2: La Maison Harkonnen
Le Baron Vladimir Harkonnen est le plus formidable adversaire de la Maison des Atréides. Il exploite sans vergogne les ressources en précieuse épice de la planète Arrakis, la légendaire Dune dont il a confié la surveillance à son terrible neveu, Rabban la Bête. Affamé de pouvoir, il complote même contre l'Empereur Shaddam, tout juste installé sur le trône. Mais le Baron pervers occupe aussi, à son insu, une position stratégique dans le plan à long terme qu'a formé le Bene Gesserit pour obtenir le Kwisatz Haderach, l'être qui dominera le temps. Il faut qu'il engendre une fille. Or il hait les femmes.
Sur Dune, Liet Kynes poursuit l'oeuvre secrète de son père : transformer la planète désertique en jardin, futur paradis des Fremen

Tome3: La Maison Corrino
Shaddam, de la Maison Corrino, vient d'accéder au trône de l'Impérium Galactique. Avec l'aide de son âme damnée Hasimir Fenrig, il a un peu poussé son père vers la tombe pour lui succéder. Et il découvre que le pouvoir suprême est un asservissement à des rites et à des responsabilités dont il n'avait guère idée. Maintenir l'équilibre fragile entre les Grandes Familles du Landsraad et les ordres indépendants, tels la Guilde des Navigateurs, le Bene Gesserit et le Bene Theilax, n'est pas de tout repos.
Shaddam hait la vertu des Atréides mais comment pourrait-il avoir confiance dans leurs rivaux Harkonnen ?
Sur Dune , la révolte gronde contre les Harkonnen tandis que se poursuit le plan secret des Fremen destiné à transformer leur désert en paradis.

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dadafolie
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Féminin Nombre de messages : 3138
Age : 23
Localisation : Suisse
Auteur préféré : J. Carey, T.Pratchett, K.J. Parker
Date d'inscription : 09/04/2008

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Sam 28 Mar - 15:55

Eh ben! Ce n'est pas une série mais bien un monde que les auteurs ont créé!

_________________
« Visez toujours la lune. Si vous ratez, vous atterrirez parmi les étoiles »
Les Brown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amalitaaa
Dragon de Guerre
Dragon de Guerre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1309
Age : 24
Localisation : Lukedonia (mais c'est pas probable que vous comprenez de ce que je parle...)
Dernier Livre lu : Livre 6 du Codex Alera: First Lord's Fury; de Jim Butcher
Auteur préféré : Phillip Pullman, R.E. Feist, Naomi Novik
Date d'inscription : 27/07/2008

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Mer 1 Avr - 0:16

Oui très bien dit dada xD J'ai encor (après avoir relu 30 fois les résumés...) du mal à me rappeler de tous les nombres...
Esus> tu as lu déjà tous les livres Dune-Avant Dune-La genèse de Dune?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 30
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Mer 1 Avr - 9:24

Avant dune tout lu/cycle de dune tout lu.
La genèse: en cour de lecture.
Après dune: rien lu.

Après Dune.

Avec Les Chasseurs de Dune, l'audacieuse entreprise de Brian Herbert et Kevin J. Anderson de redonner vie au monde créé par Frank Herbert touche presque à sa fin. La conclusion du cycle, attendue par des millions de lecteurs, ne devrait pas les décevoir...
Après la trilogie Avant Dune (qui racontait les évènements précédant directement Dune), et après une seconde trilogie, Dune : la Genèse (qui narrait le terrible combat de dix millénaires plus ancien opposant l'humanité aux Machines Pensantes), Brian Herbert et Kevin J. Anderson avaient réuni, dans La Route de Dune, des textes inédits et des documents, dont certains de la main de Frank Herbert.
Aujourd'hui, ils se proposent - enfin - de compléter et terminer le cycle de Dune. Herbert avait indiqué son intention de donner une conclusion à son roman. Ses deux héritiers littéraires disent avoir retrouvé un plan et des notes détaillées dont ils se sont inspirés ici.
Le dernier volume de Dune, La Maison des Mères, laissait l'action en suspens. Les redoutables Honorées Matriarches avaient surgi du fond de l'espace, fuyant un terrible Ennemi, détruit à tout jamais la planète Dune et ses vers, source de l'épice, et presque réussi à subvertir l'ordre du Bene Gesserit. Mais d'où venaient-elles ? Quel fléau fuyaient-elles ? Et comment allait se conclure leur conflit avec les restes de l'Ancien Empire ? Voici enfin la réponse à ces questions...

Tome1: les chasseurs de Dune.
Les Honorées Matriaches fuyant un mystérieux ennemi affrontent avec rage le Bene Gesserit. Après une bataille remporté par les sœurs, une partie des personnages principaux s'enfuient dans un non-vaisseau. Les chasseurs de dune commence trois ans après cet évènement. Le Bene Gesserit s'efforce de s'unifier avec les Honorées Matriaches, pour se préparer à affronter « l'ennemi d'ailleurs » mais la tache est ardu, il faut constamment composer avec les divers factions de l'ancien empire. Dans le non-vaisseau quoi faire? Des sauts au hasard dans l'espace pour échapper à un mystérieux filet qui serait envoyé par l'ennemi. Filet que seul Duncan Idaho (ghola)est capable de voir.
Alors pourquoi ne pas faire revivre presque tous les personnages principaux de la saga. C'est ce qui se passe dans le non-vaisseau, mais aussi sur Tleilax occupée par les honorées matriaches. Seul le Bene Gesserit rebaptisé l'Ordre Nouveau à cause de sa fusion avec les H. M. ne s'adonne pas à cette pratique. Pourtant un ghola d'Idaho ou d'un Bashar leur serait pourtant utile; sans doute n'y ont-elles pas penser.

Tome2: le triomphe de dune:
Dans ce dernier tome du cycle, Omnius, l’Ennemi de l’humanité, met ses plans à exécution : l’ancien Empire est attaqué, Murbella fait difficilement face à la tête de son Ordre Nouveau (Bene Gesserit et Honorées Matriarches confondues) ; Duncan Idaho et ses compagnons sont toujours pourchassés. De son côté, Edrik, le Navigateur de la Guilde Spatiale, se sert de Waff pour recréer les Shai-Hulud et échapper à l’emprise des machines Ixiennes qui risquent d’éliminer ses semblables. Vladimir Harkonnen ressuscité éduque un ghola de Paul Atréides pour le compte d’Omnius, tandis que les Danseurs-Visage de Khrone servent d’espions à ce dernier et nourrissent leurs propres plans.
Dans ce dernier volet, on assiste au triomphe de l’humanité sur les machines lors de l’ultime bataille. Grâce à cette victoire, tant remise et tant espérée, l’univers connu est enfin pacifié. On assiste également dans les dernières pages à la renaissance de la planète Dune où les vers (réimplantés par le Bene Gesserit) ont repris leur activité. Un nouveau Kwisatz Haderach, inattendu, le Ghola de Duncan Idaho, tiendra les promesses de Paul Muad’Dib. Enfin, essaiera…

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
crazy
Oeuf de Dragon
Oeuf de Dragon
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 29
Localisation : Sur le fil du rasoir
Date d'inscription : 28/03/2009

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Mer 1 Avr - 23:27

Trés bonne saga. A lire d'urgence pour ceux qui ne l'auraient pas fait Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rickye
Dragon Cracheur de Feu
Dragon Cracheur de Feu
avatar

Féminin Nombre de messages : 875
Age : 21
Localisation : à Poudlard
Dernier Livre lu : Deception point
Auteur préféré : J.K. Rowling,,Erin Hunter, Phillip Pullman,Robert Muchamore, Christopher Paolini
Date d'inscription : 28/03/2009

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Mar 14 Avr - 12:08

Moi je trouve que la SF est un peu trop tecnologique...alors ben je sais pas si je le lirais une fois ... peut-être!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
apidou
Dragon Cracheur de Feu
Dragon Cracheur de Feu
avatar

Féminin Nombre de messages : 765
Age : 20
Localisation : Là... sur le dos d'un dragon...
Dernier Livre lu : Les Guerres du monde emergé ( tome 2 )
Auteur préféré : Erin hunter, Stefenie Meyer et Licia Troisi
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Mar 14 Avr - 12:46

oui tu as raison rickye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 30
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Jeu 16 Avr - 20:02

Excepté le début et la fin du cycle de Dune nous n'avons presque aucune technologie puisque les machines ont été interdites dans cet univers. Certes nous avons des vaisseaux mais pour le reste ...
Enfin, de la sf sans technologie après ... c'est plus de la sf non plus.

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
apidou
Dragon Cracheur de Feu
Dragon Cracheur de Feu
avatar

Féminin Nombre de messages : 765
Age : 20
Localisation : Là... sur le dos d'un dragon...
Dernier Livre lu : Les Guerres du monde emergé ( tome 2 )
Auteur préféré : Erin hunter, Stefenie Meyer et Licia Troisi
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Jeu 16 Avr - 23:31

c'est pas faux^^ ils sont réçents ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 30
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Ven 17 Avr - 9:24

Le début et la fin du cycle oui, car c'est le travail du fils de l'auteur originel après la mort de celui-ci.

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cycle de Dune, Frank Herbert
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» DUNE - LE CYCLE DE DUNE (Tome 1) DUNE de Frank Herbert
» Cycle Avant Dune
» [Herbert, Frank] Le Cycle de Dune - Intégrale
» Herbert Frank - Les enfants de Dune - le cycle de Dune tome 4
» Cycle de Dune, tome 1 - Frank Herbert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Dragon Galactique :: Les Tavernes Littéraires :: La Soucoupe Volante-
Sauter vers: