Le Dragon Galactique

Forum littéraire pour discuter de vos lectures fantastiques, de fantasy et de science-fiction
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le cycle de Dune, Frank Herbert

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Saoirse
Oeuf de Dragon
Oeuf de Dragon
avatar

Masculin Nombre de messages : 19
Age : 52
Localisation : Nice
Dernier Livre lu : La transmigration de Timothy Archer
Auteur préféré : Philip K.Dick
Date d'inscription : 16/11/2011

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Jeu 17 Nov - 10:35

Dune est cultissime. Un univers prenant et passionnant. même si les livres du fils sont assez inégaux, ils existent et ont le mérite de faire découvrir la saga originale aux nouveaux lecteurs.

Il existe une encyclopédie de Dune absolument fabuleuse et autorisée par Frank Herbert.
elle est malheureusement en anglais et n'a jamais été traduite. l'encyclopédie est disponible sur le net en PDF. étant nouveau je ne peux pas mettre de liens, mais je le ferais dès que j'y serai autorisé.

En ce qui concerne les films, la sortie de Dune fut un événement sans précédent.Même si David Lynch a maintes fois répété qu'il ne considérait pas Dune comme l'un de ses films. le début (Nous sommes en l'an 10191...) à souvent été utilisé pour des concerts et des spectacles (comme le premier spectacle de Jamel par exemple). ce film reste mon préféré, incomplet, certes, mais fidèle à l'ambiance générale et à l'esprit..

La mini série télé, je l'ai trouvé intéressante, bien que justement très peu fidèle à l'esprit, elle suit la trame des romans (mais bon il y a quelque chose de Kitch dans tout ça qui me dérange)

Mais je soupçonne que le pire est à venir, car pour 2014 il est prévu un autre film Dune au cinéma (le film est en pré-production en ce moment).

Désolé mais je ne vais pas être très tendre même s'il ne faut pas juger ou avoir d'a-priori. En voici les raisons.

Premièrement le choix du réalisateur: Pierre Morel, pur produit de l'usine Besson.
Il a réalisé des films comme banlieue 13 (aïe!) et surtout l'inoubliable Taken (aouch!!!)

dialogue de la scène la plus dramatique du film Taken

le jeune fille est prisonnière d'un réseau de prostitution serbe qui vend des filles aux émirs (déjà bonjour le cliché)

son père arrive pour la sauver:

Papa? c'est toi? tu es venu pour me sauver? (explosion de rire dans le cinoche)

Deuxième raison qui me font douter:

quand on voit comment Hollywood traite les remake ça fait peur: le choc des titans et conan en sont deux exemples flagrants

J'attends de voir




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghanima
Dragon Volant
Dragon Volant
avatar

Féminin Nombre de messages : 380
Age : 33
Localisation : Dans un monde parallèle
Dernier Livre lu : La Porte (tome 1)
Auteur préféré : F. Herbert, R. Hobb, R. Zelazny
Date d'inscription : 08/01/2011

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Jeu 17 Nov - 21:40

Tatata.

Mes chers et adorés ex-collègues du forum De Dune à Rakis on traduit entièrement cette encyclopédie. Il reste quelques relectures à faire, mais après plusieurs années de travail, ils ont réussi.

Effectivement le nouveau film (on en parle depuis... 2008 ?) peut faire peur. On a parlé de Peter Jackson... de je ne sais plus qui *mode mémoire pourrie on* et d'un autre réalisateur encore. Tous ont abandonné. Projet trop gros, pression (fans, Braille-Âne & Cie, etc) trop lourde (non, j'aime pas Brian Herbert, tu l'auras compris). Alors ? Celui-ci va-t'il abandonner aussi ?

Ce film fait polémique et sur le forum DAR il y a un sujet ouvert là-dessus depuis bien longtemps. Ce qu'il en ressort, c'est que tout le monde aimerait revoir Dune au grand écran, ne serait-ce que pour se faire un bain de sable visuel et émotionnel à nouveau. Mais tout le monde a peur du résultat et de ses conséquences sur les nouveaux fans que cela pourrait apporter à Dune (ou pas). Même débat sur les livres du fiston Herbert et sa façon d'user et d'abuser des notes de son père qui semblent illimitées...


Je reste d'avis qu'il faut commencer à lire Dune avant de voir film ou mini-série. Et SURTOUT avant de lire les préquelles, séquelles et interquelles de Brian Herbert et son pote de Star Wars.
Ces livres là peuvent distraire, faire sourire, peuvent même être appréciés. Mais n'ont pas la profondeur du cycle original.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lamagiedesmots.be/
Saoirse
Oeuf de Dragon
Oeuf de Dragon
avatar

Masculin Nombre de messages : 19
Age : 52
Localisation : Nice
Dernier Livre lu : La transmigration de Timothy Archer
Auteur préféré : Philip K.Dick
Date d'inscription : 16/11/2011

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Jeu 17 Nov - 22:08

Désolé pour la fausse info concernant l'encyclopédie de Dune et merci d'avoir rectifié.

Pour le reste je suis d'accord avec toi, beaucoup de questions et d’appréhensions concernant le futur film. Et une préférence nettement marquée pour le Dune original.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niemar
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2867
Age : 32
Localisation : Mais where is Brian?!
Dernier Livre lu : Les Derniers Carnets du Major Thompson (Daninos)
Auteur préféré : Paul Kearney
Date d'inscription : 09/04/2010

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Ven 18 Nov - 14:54

S'il te plaît Saoirse, peut tu mettres des balises spoiler quand tu dis quelque chose de l'histoire... Je ne savais pas que ça arrivait à Kynes x) (pour les mettre, il faut faire (spoiler)ton message(/spoiler) en remplaçant les parenthèses par des crochets)

Plus je lit Dune, plus mon avis est mitigé. Le début est vraiment magnifique, accrocheur, rempli de personnages dont on attend que du bien, mais pour l'instant ces personnages m'ont déçu. Piter de Vries, qui s'annonçait comme l'un des plus passionnants, est finalement assez passif et Duncan Idaoh comme Yueh sont assez plats. En revanche, d'autres ont fait leur apparition et promettent beaucoup eux aussi: Kynes (je vais faire semblant de ne pas savoir ce qui lui arrive...), mais aussi Stilgar... un peu. La Shadout Mapes m'as énervé, je ne comprenais pas ce qu'elle venait faire ici, mais de toute façon elle ne sert pas à grand chose si ce n'est perturbé la mère du héros (les deux personnages dont je n'arrive jamais à retenir le nom XD).

J'aime beaucoup la comparaison entre l'eau et la drogue qui se créée durant tout le livre : l'épice est la source de richesse du pays, elle rend dépendant, mais il y en a dans tous les plats, il y a même de la bière à l'épice, alors que l'eau, vital, est rare et précieux (d'ailleurs pour faire de la bière, il ne faut pas de l'eau?).

Bref, je ne l'ai pas encore finit, et j'espère qu'il ira en s'améliorant, parce que je suis un peu déçu pour l'instant ^^' J'attend beaucoup d'un certain guerrier poète Razz
Pour ceux qui veulent le savoir, j'ai finit le livre premier (Dune), et avance lentement dans le second (Muad'Dib).

_________________
"Sais-tu pourquoi la neige est blanche, Lelouch?.. La neige est blanche parce qu'elle a oublié sa couleur...
-Je ne sais pas pourquoi la neige est blanche, C.C... Mais je sais que la neige blanche est belle."


-Code Geass, Hangakyu no Lelouch.

"C'est le Seigneur Elu, né dans le sel et la fumée!
-Oh. C'est un jambon?"


-A Game of Thrones, saison 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saoirse
Oeuf de Dragon
Oeuf de Dragon
avatar

Masculin Nombre de messages : 19
Age : 52
Localisation : Nice
Dernier Livre lu : La transmigration de Timothy Archer
Auteur préféré : Philip K.Dick
Date d'inscription : 16/11/2011

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Ven 18 Nov - 15:08

Désolé Niemar, je ferai attention désormais.

c'est vrai que les personnages sont foisonnant au début, et qu'ils n'ont pas tous le même traitement, mais ils servent l'histoire. Car le personnage principal c'est Dune avant tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niemar
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2867
Age : 32
Localisation : Mais where is Brian?!
Dernier Livre lu : Les Derniers Carnets du Major Thompson (Daninos)
Auteur préféré : Paul Kearney
Date d'inscription : 09/04/2010

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Sam 10 Déc - 19:49

Juste une question, le nom "Atréides" vient-il de la famille des Atrides? (Agamemnon, Iphigénie et consorts)

_________________
"Sais-tu pourquoi la neige est blanche, Lelouch?.. La neige est blanche parce qu'elle a oublié sa couleur...
-Je ne sais pas pourquoi la neige est blanche, C.C... Mais je sais que la neige blanche est belle."


-Code Geass, Hangakyu no Lelouch.

"C'est le Seigneur Elu, né dans le sel et la fumée!
-Oh. C'est un jambon?"


-A Game of Thrones, saison 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 30
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Lun 12 Déc - 10:44

Oui. En fait, le fondateur de la famille Atréide est le fils d'un homme transformé en machine et qui a changé son nom pour Agamemnon. Mais tout cela se passe environs 10 000 ans avant le début de Dune.

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghanima
Dragon Volant
Dragon Volant
avatar

Féminin Nombre de messages : 380
Age : 33
Localisation : Dans un monde parallèle
Dernier Livre lu : La Porte (tome 1)
Auteur préféré : F. Herbert, R. Hobb, R. Zelazny
Date d'inscription : 08/01/2011

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Lun 12 Déc - 21:50

Esus... vient pas donner de fausses infos créées de toutes pièces par Braille-Âne Herbert....

Agamemnon et les Atrides, ça provient de la mythologie grecque, et FRANK Herbert en fait vaguement mention dans le cycle de Dune. Leto 2 en parlera brièvement dans "l'Empereur-Dieu". Mais encore une fois, rien avoir avec l'homme-machine de 10 000 ans avant ...

Encore un truc que son vénal de fils a exploité pour sortir une trilogie "dunienne".

Donc au sens du cycle original, l'homme-machine c'est du grand nawak. Voila.



C'est exactement pour ce genre de raison que Brian Herbert et son co-écrivain m'énervent au plus au point. Avec leurs inventions et incohérences par rapport au cycle d'origine, on en vient à oublier ... ben l'origine. Et c'est vraiment dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lamagiedesmots.be/
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 30
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Mar 13 Déc - 10:51

Le problème avec Herbert c'est qu'il n'a pas eu le temps de terminer son oeuvre comme il le voulait, une vague allusion peut-être interprétée de différentes façons.

Donc en fait il ne faut pas non plus rejeter cette idée (que l'on apprécie ou pas). Je pense qu'Herbert avait pensé à plusieurs scénarios possibles et que son fils n'a fait qu'en reprendre un.

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghanima
Dragon Volant
Dragon Volant
avatar

Féminin Nombre de messages : 380
Age : 33
Localisation : Dans un monde parallèle
Dernier Livre lu : La Porte (tome 1)
Auteur préféré : F. Herbert, R. Hobb, R. Zelazny
Date d'inscription : 08/01/2011

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Mar 13 Déc - 20:23

Alors il faut que tu relises le cycle. Car on y fait bien mention de l'antiquité grecque et pas d'un homme-machine 10 000 ans avant le cycle.

Pareil pour le fait de garder un fremen voué à la mort suite à une tempête coriolis. Les fremens les achèvent et gardent leur eau mais ne les gardent pas en vie et ne les soignent pas (la trilogie des maisons).
Des incohérences, y'en a plein.

Bien entendu certaines choses sont floues et peuvent être interprétées différemment. Notamment la suite de la Maison des Mères et de quoi avaient peur les honorées matriarches. Mais pour ce qui a déjà été expliqué, je ne suis pas d'accord pour qu'on le dénature, le modifie, et pire, qu'on exploite chaque trou pour faire une montagne de fric.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lamagiedesmots.be/
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 30
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Mer 14 Déc - 10:49

Pour les incohérences je suis d'accord.

Il est vrai que cela fait longtemps que j'ai lu le cycle, je pensais qu'Herbert faisait pourtant allusion aux Titans dans son oeuvre mais je peux me tromper. Mais d'un côté, la référence à la mythologie grecque me pose problème. Déjà on parle de légende et non de vérité et donc dire que l'on descend d'une famille mythique ... bon après je sais, c'est qu'une histoire.

Mais après je pense quand même qu'Herbert avait travaillé sur plusieurs scénarios possibles, qu'il avait des notes éparses. Après, chacun a l'avsi qu'il veut sur le travail de son fils. Mais de toute façon, il est facile, voir impossible de pouvoir prendre la suite d'un auteur, surtout quand cet auteur était aussi génial que F. Herbert.

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niemar
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2867
Age : 32
Localisation : Mais where is Brian?!
Dernier Livre lu : Les Derniers Carnets du Major Thompson (Daninos)
Auteur préféré : Paul Kearney
Date d'inscription : 09/04/2010

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Mer 14 Déc - 11:32

Ghanima a écrit:
Alors il faut que tu relises le cycle.

Je ne pense pas qu'être aussi cinglante est nécessaire...

J'ai dû poser la questions qui pose problème ^^'

Quant à cette histoire de série reprise... Je doute fortement que la descendance d'Herbert soit l'unique écrivain de suites à Dune. En tapant juste "dune fanfic" sur un moteur de recherche connu, le premier lien me mène à 169 histoires de fans pour les fans. Que le fils d'Herbert ai été publié le met sur le devant de la scène, mais je doute fortement que ces 169 autres n'aient pas fait d'incohérences! (sans compter ceux qui sont partis dans des délires bizarres...) Bref, s'attaquer comme ça à Herbert Jr ne mène pas à grand chose. En effet, nous sommes sur le topic "le cycle de Dune, de Frank Herbert", mais ça ne veut pas dire qu'il faut pour autant massacrer les autres auteurs Wink

_________________
"Sais-tu pourquoi la neige est blanche, Lelouch?.. La neige est blanche parce qu'elle a oublié sa couleur...
-Je ne sais pas pourquoi la neige est blanche, C.C... Mais je sais que la neige blanche est belle."


-Code Geass, Hangakyu no Lelouch.

"C'est le Seigneur Elu, né dans le sel et la fumée!
-Oh. C'est un jambon?"


-A Game of Thrones, saison 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghanima
Dragon Volant
Dragon Volant
avatar

Féminin Nombre de messages : 380
Age : 33
Localisation : Dans un monde parallèle
Dernier Livre lu : La Porte (tome 1)
Auteur préféré : F. Herbert, R. Hobb, R. Zelazny
Date d'inscription : 08/01/2011

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Mer 14 Déc - 22:59

Un fanfic... c'est un fanfic, justement x)

Ces auteurs-là ne se prétendent pas avoir LA vérité absolue sur les pensées d'Herbert. Son fils, si.

Êtes vous seulement au courant que sur le forum officiel, dire "j'ai bien aimé vos livre MAIS..." est passable de bannissement définitif ? J'en connais quelques-uns qui en ont fait les frais.
Ce sont plus leurs manières que leurs livres que je critique.

Bien entendu que ça n'est pas évident de reprendre une suite... mais pourquoi vouloir tirer sur la corde à tous prix ? C'est ça que je ne comprends pas. Ou plutôt que je ne comprends que trop bien : l'appât du gain.
On a déjà presque le double de "avant-dune" "après-dune" "entre-dune" que de "Dune" tout court. Me dites pas qu'il y avait des notes pour autant de bouquins... ça a du mal à passer. Mais quand bien même :

Esus a écrit:
Mais de toute façon, il est facile, voir impossible de pouvoir prendre la suite d'un auteur, surtout quand cet auteur était aussi génial que F. Herbert.

100% d'accord. Et dans ce cas, hé bien on s'abstient Laughing

Mais bref ! Comme dit Niemar on est là pour parler du cycle original ;-)

Tu en es où d'ailleurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lamagiedesmots.be/
Niemar
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2867
Age : 32
Localisation : Mais where is Brian?!
Dernier Livre lu : Les Derniers Carnets du Major Thompson (Daninos)
Auteur préféré : Paul Kearney
Date d'inscription : 09/04/2010

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Jeu 15 Déc - 20:19

J'ai rendu le livre à la bibliothèque. J'avais très peu avant dans la seconde partie (Muad'Dib), qui me plaisait beaucoup moins que la première. Et un élan de nostalgie m'as rappelé que je devais lire la suite du Voyage d'Hawkwood, ce que je fait du coup ^^'
Je compte le continuer dés que j'aurais finit ce livre et le premier Percy Jackson (je ne veut pas le lire, je sent que je ne vais pas aimer du tout, mais je suis agressé tous les jours par un ami pour que je le lise...).

J'aime bien le rétro-futurisme mais c'est un peu trop prononcé à mon goût dans Dune... C'est clair, c'est fait avec brio, mais je préfère le coté steampunk gothique (dans le sens cathédrale et tout ça, pas collier clouté) de Warhammer 40k (par exemple) qui est plus ou moins concentré selon les moments. Dans Dune, c'est tout le temps, et ça en deviens un peu lourd à la longue ^^'

Mais surtout, pour une fois, ne pas avoir toutes les clés de l'histoire (le but des femmes dont j'ai oublié le nom, avec leurs genre de pouvoirs psychiques, l'intérêt qu'a l'Empereur a aidé les Harkonnen, qui est cette princesse qui parle tout le temps du héros, ect) m'énerve, alors que d'habitude ça me donne plutôt envie de continuer et de formuler mes propres hypothèse. Trop de mystère tue le mystère, peut être ^^'!

_________________
"Sais-tu pourquoi la neige est blanche, Lelouch?.. La neige est blanche parce qu'elle a oublié sa couleur...
-Je ne sais pas pourquoi la neige est blanche, C.C... Mais je sais que la neige blanche est belle."


-Code Geass, Hangakyu no Lelouch.

"C'est le Seigneur Elu, né dans le sel et la fumée!
-Oh. C'est un jambon?"


-A Game of Thrones, saison 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghanima
Dragon Volant
Dragon Volant
avatar

Féminin Nombre de messages : 380
Age : 33
Localisation : Dans un monde parallèle
Dernier Livre lu : La Porte (tome 1)
Auteur préféré : F. Herbert, R. Hobb, R. Zelazny
Date d'inscription : 08/01/2011

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Jeu 15 Déc - 21:56

Arf ! C'est bien dommage. La seconde partie est justement un peu moins politique et plus "aventure", si on peut dire. Bien que la politique reste un sujet essentiel tout au long du cycle...

Bah, d'ici quelques années tu le relira avec un regard tout neuf Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lamagiedesmots.be/
nefud
Oeuf de Dragon
Oeuf de Dragon
avatar

Nombre de messages : 1
Age : 48
Date d'inscription : 13/08/2012

MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   Lun 13 Aoû - 23:30

"Je ne connaitrais pas la peur, car la peur tue l'esprit..." J'ai lu le cycle de Dune pour la première fois quand j'avais 15 ans. Et je me rappellerai toute ma vie ces moments de bonheur intense, ivre de cette histoire merveilleuse, à mi-chemin entre la pure fiction et le roman d'anticipation ( et c'est ce qui fait le charme du roman à mon sens).
En effet, je me suis toujours demandé comment F H avait pu reconstituer une civilisation, un monde, dans les détails parfois les plus subtils... On peut deviner sa projection de l'évolution de notre monde actuel, en lisant ce chef d'oeuvre, que j'ai du lire et relire au moins 20 fois sur les 26 dernières années.
que de choses à dire.. tellement de commentaires hyper interresants sur ce forum..
alors juste quelques mots ( sic):
- Paul Atréide: un personnage fascinant. Un enfant hors du commun, élevé comme une machine à tuer, vivant au coeur des trames politiques et des complots. Entouré de gens loyaux prêts à mourir pour le protéger. Et un jour, il goute à l'épice, en forte dose, cette drogue qui rallonge la vie certe, mais surtout a une action au niveau de la conscience des individus: elle affine la conscience de ce qui vous entoure et en plus démultiplie vos capacités cognitives, psychiques. Etant plutot cartésien, j'ai pris le parti de comprendre le coté surhumain de Paul comme ceci : un jeune homme dont les gènes ont été filtrés pendant des centaines d'années ( via le plan bene gesserit ( = je fais le bien, en latin) ) pour aboutir à un individu extremement affiné au niveau capacités cognitives et au niveau de ses capacités à anticiper de façon quasi intuitive les événements, les choses dissimulées. A ça on ajoute une éducation visant à developper ses sens et sa confiance en soi, la prise d'une drogue démultiplicatrice des capacités mentales, et on aboutit à un homme capable de prédire l'avenir. Pas de façon magique, mais plutot comme une projection mathématique, statistique, style psychohistoire de Seldon ( Le cycle de fondation, d'Isaac Asimov, que je recommande vivement). des predictions precises, au millimetres prés, dans lesquelles Paul va s'enfermer. Son devenir, en tant que messie de Dune, " empereur de l'empire connu", n'est à mon sens la resultante que des manigances et préparation de terrain du bene gesserit ( missionaria protectiva) alliées à la nature des fremen, peuple oppressé, dont on remarquera la nette similitude entre leurs croyances et modes de vie avec celles de populations actuelles islamiques ( sans jugement aucun de ma part).
Bref, pour Paul tout lui tombe sur la tête sans qu'il ait voulu quoi que ce soit...les Harkonnen tuent son père.. ben fallait pas. du coup il s'enerve, et fort de sa prescience de Kwisatz Haderach, il met le feu à Arrakis. A oui, la conscience cellulaire.. J'adore le concept: la sensibilité de Paul devient l'équivalente de celle d'une reverende mère bene gesserit: il peut au travers de sa "memoire seconde" ( ou mémoire cellulaire, une façon pour FH de nous dire qu'il ne faut pas oublier que nous sommes ce que nous faisons mais aussi ce que nos parents et ancêtres furent et firent avant nous), donc il peut visiter sa memoire cellulaire, ( les bene gesserit savent faire ça, mais uniquement du côté féminin de la lignée génétique, Paul lui a accés à toute la mémoire cellulaire de son corps). n'oubions pas que Paul, tout comme les bene guesserit, n'ont accés à cette mémoire seconde qu'apres absorbtion du mélange, transformant le premier en Kwisatz Haderach, les secondes en reverendes mères.
oulah, je m'étale.. tellement de sujets à aborder concernant ce roman: philosophie ( l'emprise messianique, la place du bien et du mal...), psychologique ( le rôle du Père, l'instrospection, la force de l'amour...), économique ( le rôle bien plus important qu'on pense du CHOM et de la guilde), politique (le bene gesserit, le landsraad, les maisons mineures...)sans compter tous les détails incroyables deu roman: les drogues differentes ( Semuta ...), les distrans, les paracompas, les vers des sables et le cycle ecologique de Dune ( je pense que FH se voyait bien en Liet Kynes) bref.... si un courageux veut en parler, je suis là.. :-) NEFUD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cycle de Dune, Frank Herbert   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cycle de Dune, Frank Herbert
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» DUNE - LE CYCLE DE DUNE (Tome 1) DUNE de Frank Herbert
» Cycle Avant Dune
» [Herbert, Frank] Le Cycle de Dune - Intégrale
» Herbert Frank - Les enfants de Dune - le cycle de Dune tome 4
» Cycle de Dune, tome 1 - Frank Herbert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Dragon Galactique :: Les Tavernes Littéraires :: La Soucoupe Volante-
Sauter vers: