Le Dragon Galactique

Forum littéraire pour discuter de vos lectures fantastiques, de fantasy et de science-fiction
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le répertoire d'Esus.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 29
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Le répertoire d'Esus.   Jeu 30 Avr - 10:10

Ici c'est simple:

Il s'agit pour moi de vous donner des liens ou des références bibliographiques de qualité sur des sujets divers et variés.

Je vais commencer par vous envoyer sur un site qui parle de Caral, la ville mère, la toute première civilisation sud américaine, l'étape intermédiaire entre le stade du chasseur/cueilleur et de l'état policé.

http://www.perou.net/ala/fr/Caral.html

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/homme/d/caral-une-prodigieuse-civilisation-aneantie-et-oubliee_18021/

Cette civilisation est un exemple pour l'humanité entière: en effet longtemps les chercheurs pensèrent qu'une civilisation ne pouvait qu'apparaître grâce à la guerre. Problème, il est très difficile de trouver une ville mère (en Egypte, en Mésopotamie, les peuples ont toujours reconstrui sur les anciens sites). Mais avec Caral nous avons l'exemple d'un peuple, d'une civilisation qui se forme dans la paix. Comment cela?
Caral se trouve non loin de la côte, là bas, des communautés de pêcheurs existaient. Les habitants de Caral cultivèrent du coton pour en faire des filets, ces derniers étaient échangés aux pêcheurs contre du poisson tout simplement. Voilà comment un état peut se former sans forcément prendre les armes contre un quelconque ennemi. Avec la venue du poisson et donc une meilleure alimentation plus variée, la poulation de Caral augmenta peu à peu, il fallait donc plus de vivre, les champs de cotons se firent plus important, un stock fut nécessaire le temps de transformer la plante en filet. Une organisation commença à se mettre en place, la population se regroupa surement au sein de la ville naissante et Caral se développa et perdura durant 1000 ans.
Cette civilisation semble n'avoir jamais connue de guerre, on ne trouve aucune trace de fortification, aucune arme, aucune représentation de conflit, voilà le message qui nous parvient à travers les âges avec cette merveilleuse cité: l'Homme peut s'organiser et vivre avec et dans la paix.

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Chat Lecteur
Dragonneau
Dragonneau
avatar

Masculin Nombre de messages : 155
Age : 25
Localisation : Dans l'un des 5 Mondes (Terre, Lumière, Tropon, Xétou et Magiterrae), et parfois à Heucalia.
Dernier Livre lu : Brisingr
Auteur préféré : La plupart...
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Le répertoire d'Esus.   Jeu 30 Avr - 10:49

C'est à méditer en effet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lechatlecteur.blogspot.com
Herbe Folle
Dragon de Guerre
Dragon de Guerre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1163
Age : 21
Localisation : Nulle part.
Dernier Livre lu : Vango, De Fombelle.
Auteur préféré : J.K Rowling - Pierre Bottero
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Le répertoire d'Esus.   Jeu 30 Avr - 20:05

Oui mais il y aura toujours des gens qui voudront faire la guerre. On ne peux pas changer le monde Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kelouw.skyrock.com
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 29
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Le répertoire d'Esus.   Jeu 30 Avr - 20:15

Si on peut, il suffit de le vouloir et dévoluer, mais cela demande d'être responsable, et ça les gens ne le veulent pas, les êtres préfèrent une vie sotte de loisir et d'insouscience qu'une évolution qui ferait de l'être une simple composante de la société. Les gens sont égoïstes (vive le monde individualiste), ils ne pensent qu'à l'instant T et à leur simple intérêt au lieu de réfléchir sur T+1 et l'humanité. Les gens de ce monde préfèrent que l'on pensent à leur place pour fuir toutes responsabilités, une évolution spirituelle demandrait une intense réflexion ainsi que des concessions et ça ... je connaîs personne qui est capable d'accepter un tel fait.
Mais bon, d'un côté la guerre est essentielle, elle est déjà le seul facteur de régulation de la démographie humaine (pour le moment, d'ici quelques années il devrait y avoir une épidémie mondiale qui devrait tuer entre 500 millions et 1 milliard de personnes), de plus, les sociétés humaines et principalement le commerce (et donc la vie d'innombrables êtres) se basent sur les conflits (même l'un de mes frères vit grâce à la guerre).

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 29
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Le répertoire d'Esus.   Sam 2 Mai - 10:24

Une référence bibliographique:

Les Celtes, éditions du chêne. Texte de Venceslas Kruta et photographies de Dario Bertuzzi, Werner Forman et Erich Lessing.

Pourquoi ce livre?

Dans un premier temps pour Venceslas Kruta, il a dirigé de nombreux chantiers de fouilles en France et à l'étranger. Il est directeur du Centre d'études celtiques de Paris, de la revue Etudes celtiques, membre de l'institut archéologique allemand, de l'institut d'étude étrusco-italiques de Florance, de l'Académie royale d'histoire de Madrid, de l'Académie de Versailles et d'autres institutions savantes. Bref vous comprenez aisément que c'est une pointure dans le domaine, quand vous cherchez un ouvrage historique regardez toujours la carrière de l'auteur, s'il ne s'agit pas d'un chercheur vous êtes presque assurés que l'ouvrage ne sera pas qualité.

Revenons à l'ouvarge présenté, celui-ci expose divers sujets:

-L'histoire:
La redécouverte des anciens Celtes (Celtes, Gaulois, Galates, Celtibères et Bretons / Druides et mégalithes / Vercingétorix, héros emblématique de la nation / les Gaulois de Marzabotto et les débuts de l'archéologie celtique / La tène, le lieu qui a donné son nom à la culture laténienne).
La question des Origines (Les Celtes selon Hérodote, vers 500 av.J-C / les plus anciens témoignages écrits d'une langue celtique).
L'émergence historique des Celtes et la civilisation laténienne VI-V siècles av.J-C (Zavist, centre de pouvoir au coeur de la Boheme / les racines d'un peuple Gaulois: les ancêtres des Rèmes / la palmette, le lotus et le gui / le fourreau de Hallstatt: l'autre image des Celtes du V siècle av.J-C / des cruches pour les banquets des princes).
L'invasion de l'Italie par les Transalpins IV siècle av.J-C (corail et visages évanescents).
La grande expansion III siècle av.J-C (l'or sacrilège de Delphes / les mercenaires celtes / la naissance d'un peuple Gaulois: les Parisii).
L'éclosion, l'épanouissement et la chute des cités celtiques II-I siècles av.J-C (les Celtes d'Ibérie / l'oppidum, clé de voûte des cités-états / les Boïens: histoire mouvementée d'un grand peuple du coeur de l'Europe / la cavalerie, troupe délite des cités).
Les Celtes des îles Britannqiues avant le christianisme du I siècle av.J-C au V siècle ap.J-C.

-La civilisation:
Une conception du monde ancrée dans un passé lointain (le calendrier celtique d'après l'inscription de Coligny / le triscèle, emblème celtique d'hier et d'aujourd'hui).
Payans et artisans (les magiciens de la forge et de la fonte / l'émail: couleurs nées du feu).
Une société en mutation (les parures des femmes, expression du rang et de l'identité éthnique / la société en Gaule au milieu du I siècle av.J-C, décrite par César).
L'idéal héroïque du guerrier (guerriers et dragons / armes et trophées guerriers).
L'image des dieux (un chef-d'oeuvre de l'art celtique: la cruche de Brno-Malomerice / le bassin de Gundestrup: images muettes d'un panthéon celtique).

Je dirais que cet ouvrage expose des bases. Des bases diverses: historiques, culturelles, sociétés, religieuses, artistiques ...
Pour débuter dans l'apprentissage de l'histoire/culture Celte il est excellent même si je pense qu'il manque quelques mots sur les indo-européens et leur tri-fonctions mais qu'importe.

Le prix est de 45.50 euros (j'ai l'ai eu à 15 euros lors des soldes ^^).

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 29
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Le répertoire d'Esus.   Dim 3 Mai - 14:06

Voici l'adresse d'un blog fort intéressant:

http://berry.medieval.over-blog.com/

Il s'agit de la part de l'auteur, un doctorant en histoire médiévale de présenter le moyen-âge dans sa région d'origine: le Berry. Venant moi-même de cette région j'ai donc une sorte de tendresse particulière pour ce blog passionnant.

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 29
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Le répertoire d'Esus.   Ven 8 Mai - 21:32

Encore une référence bibliographique.

Ce soir je vous présente et vous recommande des volcans et des Hommes de Philippe Bourseiller et Jacques Durieux, un énorme pavé de plus de 400 pages.

Jacques Durieux est le directeur du Groupe d'étude des Volcans Actifs qu'il a fondé en 1982 et axé sur la recherche et le prévention des risques. Il est lui-même spécialisé en phénoménologie du dynamisme éruptif. Bref une pointure dans le domaine, un auteur sur.
Les photographies du livre sont Philippe Bourseiller.

Le Vésuve, la Soufrière, le Piton de la Fournaise, Monserrat... Des noms qui laissent songeurs, qui font rêver, qui fascinent autant qu'ils effraient... qui disent les humeurs, et surtout les mauvaises humeurs de la nature... Autant de volcans chargés d'histoires et de légendes, de mythes et de croyances, qui s'animent, se réaniment de temps à autre, autant de spectacles naturels, féeriques, qui bouleversent, intriguent, riverains et chercheurs. Des volcans et des hommes, sous la houlette de Jacques Durieux, vulcanologue averti, largement enrichi des images de Philippe Bourseiller (160 au total !), racontent précisément l'histoire de ces volcans, à travers différents angles, des croyances aux connaissances, des éruptions aux regards de la science. Une histoire d'homme, de mémoire et de furie, sublimée par la coulée d'une lave, le grain d'une pierre volcanique, la couleur d'une terre chahutée par une éruption Quelque chose de passionné et de passionnel.

Cet ouvrage, qui rassemble plus de 160 photographies en couleur, raconte l’histoire de ces volcans à travers plusieurs thèmes : Croyances (Des Dieux et des Volcans ; Le Vésuve en Italie - Les célébrations en Indonésie), Connaissance (Laki, Islande 1783 - Le rift africain : naissance d’un nouvel océan ? et création de nouvelles niches écologiques - Les observatoires volcanologiques) ; Coexistence (Evolution des risques volcaniques - Quand les volcans s’attaquent aux avions - La technologie au pied des volcans) ; Eruptions (Ile de la Réunion , le Piton de la Fournaise - Deux grandes crises volcaniques en cours : le volcan La soufrière sur l’île de Montserrat - Les volcans Guagua Pichincha et Tungurahua en Equateur) ; Science (La Terre vivante - Dynamismes éruptifs - Surveillance et prévision). Les photographies sont également complétées par des textes explicatifs du volcanologue, Jacques Durieux qui mettent en évidence les forces et les phénomènes qui sont à l’origine du paysage en question.

Le prix est de 44.97 euros (pour pas dire 45 n'est-ce pas?) et comme le livre que j'ai présenté sur les Celtes je l'ai eu en solde pour à peine 20 euros ^^.

Bref je vous recommande cet ouvrage pour tous les passionnés.

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kethu
Dragon de Guerre
Dragon de Guerre
avatar

Masculin Nombre de messages : 1198
Age : 25
Localisation : Dans mon lit ou dans un train.
Dernier Livre lu : Endymion I, Dan Simmons
Auteur préféré : Asimov Adams Orwell Simmons
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Le répertoire d'Esus.   Ven 8 Mai - 21:35

J'ai juste une question : Les livres que tu as en solde, ils sont neufs ? Car normalement il me semble qu'il est interdit de les vendre à plus de -5%...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 29
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Le répertoire d'Esus.   Ven 8 Mai - 21:39

Oui, ils étaient neufs.

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 29
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Le répertoire d'Esus.   Sam 16 Mai - 9:46

Quelques références nouvelles:

Mircea Eliade: Le sacré et le profane.
Le sacré et le profane constituent deux modalités d'être dans le monde, deux situations existentielles assumées par l'Homme au long de son histoire. Ces modes d'être dans le Monde n'intéressent pas uniquement l'histoire des religions ou la sociologie, ils ne constituent pas uniquement l'objet d'études historiques, sociologiques, ethnologiques. En dernière instance, les modes d'être sacré et profane dépent des différentes positions que l'Homme a conquises dans le Cosmos; ils intéressent aussi bien le philosophe que tout chercheur désireux de connaître les dimensions possibles de l'existence humaine.

Ce livre comprend quatre parties:
I: l'espace sacré et la sacralisation du Monde.
II: le temps sacré et les mythes.
III: la sacralité de la nature et la religion cosmique.
IV: existence humaine et vie sanctifiée.

C'est un peu une théorisation des mythes je dirais, à lire quand on maîtrise déjà pas mal de légendes diverses et surtout si l'on est passionné par l'Homme, les sociétés, les croyances et leurs fondements.

Deuxième ouvrage:
Alexis Charniguet/Jean Renaud: Odin et Thor, dieux des Vikings.
Odin, le grand dieu scandinave, est inséparable de son fils Thor. Odin, le père universel, dieu de l'intelligence et de la ruse, est admiré mais craint, tandis que Thor, dieu de la foudre, est celui vers lequel se tournent plus volontier les Vikings, c'est son nom que l'on retrouve le plus dans la toponymie et les dénominations nordiques.
Odin a créé le monde en l'extrayant du chaos, Thor le défend contre les géants et toute menace extérieure. Odin, la création achevée, règne, souverain, laissant à Thor, parfois truculent, le soin des exploits héroïques. Cependant, si Thor est le dieu le plus populaire, Odin reste celui qui détient le savoir: il connaît le destin des dieux, leur "crépuscule". Car ces dieux, conçus à l'image des Hommes, sont mortels.
Faisant revivre ce premier âge d'or de la mythologie scandinave, ce livre entraîne le lecteur jusque dans cette dernière épopée, où se trouve peut-être la clé de l'attrait que suscite toujours le panthéon nordique.

Voici le contenu en lui-même:
Introduction: L'Edda poétique/l'Edda.
Chapitre1: le monde des dieux scandinaves (à l'origine/odin organise le monde/l'arbre Yggdrasill/l'idéologie des "trois fonctions").
Chapitre2: au coeur du monde: les dieux (les Ases et les Vanes, de la guerre à la paix/les naes chez les Ases/les Ases ... et les autres races/par-delà le bien et le mal: Odin s'amuse, Thor corrige).
Chapitre3: Odin et Thor: père et fils (les dieux aux 170 surnoms/le dieu qui veille en sa tour/un dieu à femmes/les fils tonitruant et glouton/on a volé le marteau de Thor).
Chapitre4: Odin et Thor: la pensée et l'action (au banquet des valkyries et au bonheur des dises/la fureur du sire des Loups/Thor, dernier recours des païens/la popularité du dieu au marteau/quand Odin met Thor à l'épreuve).
Chapitre5: l'inévitable fin: vers le Ragnarök (Odin et le nectar de la poésie/Odin et la conquête des runes/Odin, le magicien/Loki, le dieu turbulent/la transgression ultime/fatal destin).

Jean Renaud: professeur de langues, littératires et civilisations scandinaves à l'université de Caen.
Alexis Charniguet: archéologue médiéviste de formation.

Prix: 17 euros.

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 29
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Le répertoire d'Esus.   Jeu 21 Mai - 16:21

De la Cité à l'Empire: histoire de Rome de Yves Perrin (agrégé de l'Université, docteur ès Lettres, professeur d'histoire romaine à l'université Jean-Monnet de Saint-Etienne) et de Thomas Bauzou (ancien élève de l'Ecole Supérieure, maître de conférences en histoire ancienne à l'Université d'Orléans).

Cet ouvrage de synthèse présente l'histoire de Rome des origines de la cité à la chute de l'Empire romain d'occident. Dans le respect de la chronologie, les auteurs associent complémentairement des chapitres d'histoire événementielle et des chapitres thématiques (institutions et vie politique, société, économie, religion, culture). Ils rendent compte de la spécificité de chacune des grandes périodes (Italie et Rome archaïques, période républicaine, Haut-Empire, Empire tardif) tout en gommant pas les permanences et les processus séculaires qui les traversent.

C'est un ouvrage qui s'adresse plus aux étudiants, des fois complexe dans la théorisation mais fort intéressant.
Sans oublier que monsieur Bauzou est un de mes profs ^^
Coût: 31 euros 83
Pages: 496
Divisé en quatre parties:
-Des origines à la deuxième guerre punique.
-Apogée et crise de la république.
-Le haut-Empire.
-L'Empire tardif: crises et innovation.


Pour ceux qui aiment la philosophie:
http://www.philocours.com/

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neelie
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Féminin Nombre de messages : 1656
Age : 26
Localisation : Errant entre deux mondes...
Dernier Livre lu : L'enfant noir
Auteur préféré : Shakespeare... et Yslaire...
Date d'inscription : 26/12/2008

MessageSujet: Re: Le répertoire d'Esus.   Jeu 21 Mai - 16:25

Intéressant.
L'histoire de Rome est un sujet que j'aime particulièrement.
C'est notamment pour cela que j'adore le cours de latin.

_________________
"Je rêve que nous sommes des papillons n’ayant à vivre que trois jours d’été.
Avec vous, ces trois jours seraient plus plaisants que cinquante années d’une vie ordinaire."

John Keats

"Moi, je t'offrirai des perles de pluie venues de pays où il ne pleut pas"
Jacques Brel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 29
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Le répertoire d'Esus.   Ven 22 Mai - 10:01

Histoire d'amour de l'histoire de France de Guy Breton.

Résumé - Histoire D'Amour De L'Histoire De France T.1

Les graves historiens qui rédigent les manuels scolaires font de l'histoire de notre pays un roman fort ennuyeux car ils en éliminent l'un des éléments déterminants : l'amour. Pour eux, les événements qui ont bouleversé la france au cours des siècles ne doivent avoir que des causes très sérieuses. ils croiraient déchoir en avouant qu'un roi a déclaré une guerre uniquement parce qu'il était ivre de joie après une nuit d'amour, ou que telle conquête célèbre a été décidée sur le caprice d'une favorite. Or, l'amour mène le monde. L'histoire de france est une histoire galante, depuis clovis et clotilde. guy breton n'a cessé de le montrer tout au long de sa carrière d'historien et de conteur, en dix livres et trois cents récits véridiques et savoureux.

Histoires d'amour de l'histoire de France tome 1 De Clovis à Agnès Sorel - éditions Noir et Blanc 1954
Histoires d'amour de l'histoire de France tome 2 De Louis XI à Henri III - Noir et Blanc 1956
Histoires d'amour de l'histoire de France tome 3 De la Reine Margot à Louis XIV - Noir et Blanc 1957
Histoires d'amour de l'histoire de France tome 4 D'Anne d'Autriche au Régent - Noir et Blanc 1958
Histoires d'amour de l'histoire de France tome 5 De Louis XV à Camille Desmoulins - Noir et Blanc 1959
Histoires d'amour de l'histoire de France tome 6 Du Duc d'Orléans à Bonaparte - Noir et Blanc 1960
Histoires d'amour de l'histoire de France tome 7 De l'Impératrice Joséphine à... - Noir et Blanc 1962
Histoires d'amour de l'histoire de France tome 8 De Marie-Louise d'Autriche à.... - Noir et Blanc 1963
Histoires d'amour de l'histoire de France tome 9 D'Adolphe Thiers à... - Noir et Blanc 1964
Histoires d'amour de l'histoire de France tome 10 De Napoléon III à Gambetta - Noir et Blanc 1965

Très intéressant, l'histoire comme on ne la voit jamais à l'école, quel dommage, mais attention, en lisant ces ouvrages vous allez entrer dans un monde de débauche par excellence ... après tout, Henri IV le disait lui-même: avoir qu'une femme c'est être chaste.
Voilà l'envers du décors en somme ...

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 29
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Le répertoire d'Esus.   Dim 24 Mai - 13:03

Voilà le lien du site officiel du magazine de vulgarisation ciel et espace.

http://www.cieletespace.fr/

On y trouve entre autre quelques informations sur l'actualité spatiale, des photographies magnifiques ... Le magazine en lui-même est très intéressant et je vous le conseil, il est à la portée de tous , agréable à lire.

Le site d'Hubble:

http://hubblesite.org/ (en anglais)

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 29
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Le répertoire d'Esus.   Ven 5 Juin - 9:59

Même si j'ai déjà donné ce lien dans un autre topic, je préfère le mettre ici aussi.

http://pagesperso-orange.fr/chrysopee/somalc.htm

On y trouve des textes des plus grands alchimistes, ceux-ci ont été numérisés pour notre plus grand bonheur.


http://atlantides.free.fr/index.htm

Ce site expose assez bien le mythe de l'Atlantide, il s'agit d'une histoire que j'ai toujours adoré sans y croire pour autant.

Et pour ceux qui veulent des informations sur la soi-disante Mu et le nommé James Churchward:

http://www.oeildusphinx.com/lemump_03.html

Pour moi James Churchward n'est qu'un illuminé mais j'ai une passion certaine pour son histoire, sa vie.

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 29
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Le répertoire d'Esus.   Sam 6 Juin - 11:46

http://www.e-chronologie.org/moyen-age/byzance.php

Une chronologie de l'empire romain d'orient (empire byzantin).

http://www.veoh.com/browse/videos/category/culture/watch/v16622873RXTQ4WeS#

Une petite vidéo sur Byzance.

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 29
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Le répertoire d'Esus.   Mer 24 Juin - 21:15

Parlons aujourd'hui d'un livre fameux bien qu'ancien: Le Prince une oeuvre de Nicolas Machiavel (1469-1527) homme politique et écrivain florentin.

Ce traité politique a probablement été écrit en 1513, mais il n'a été publié qu'à partir de 1532, cinq ans après la mort de son auteur. L'objet de ce traité, écrit alors que l'Italie est divisée en multiples principautés, est d'exposer l'art et la manière de gouverner en jouant habilement des humeurs antagonistes du peuple et des grands, au moyen d'une politique sachant faire usage aussi bien des lois que de la force et de la ruse.

http://www.sophie-barat.net/siteA/discipline/philosophie/prince.htm

Cliquez sur le lien et vous arrivez sur une page qui expose les idées principales des chapitre 1 à14 en plus d'une analyse de ceux-ci.

http://classiques.uqac.ca/classiques/machiavel_nicolas/le_prince/le_prince.html

Cliquez sur ce deuxième lien pour y trouver le texte au complet, en tout 237 pages.

Et enfin sur ce derlien lien que je vous offre:

http://www.philocours.com/cours/cours-machiavel.html

Vous trouverez un cours sur Machiavel.

Je vous invite à lire Le Prince tout en faisant des comparaisons avec le monde de l'époque et le notre à l'heure actuel.

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 29
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Le répertoire d'Esus.   Ven 26 Juin - 14:02

http://www.historia.fr/user/disconnect

Voici le site de la revue historia, vous pouvez là bas vous créer un compte même si vous n'êtes pas abonnés. Grâce à ce compte vous pouvez avoir accès à divers articles complets et intéressants sur les diverses périodes de l'histoire.

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 29
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Le répertoire d'Esus.   Dim 13 Sep - 9:46

La fantastique histoire des bâtisseurs de pyramides de Zahi Hawass (secrétaire général du Conseil suprême des antiquités d'Egypte et directeur des fouilles du plateau de Gizeh).

Citation:
Résumé
Les dernières données archéologiques découvertes sur le plateau de Gizeh permettent à Z. Hawass de défendre sa théorie selon laquelle les pyramides furent construites par des ouvriers spécialisés. Il revient sur l'histoire des familles royales qui ont entrepris de les bâtir.


Quatrième de couverture
La fantastique histoire des bâtisseurs de pyramides

Les grandes pyramides de Gizeh ont intrigué l'humanité depuis des milliers d'années. Cependant, de nombreuses interrogations demeurent aujourd'hui encore sur les méthodes de leur construction, et surtout sur les raisons qui ont poussé les anciens Égyptiens à bâtir ces monuments majestueux. Des recherches récentes ont permis d'apporter des informations nouvelles permettant de répondre à ces questions.

Signé par le secrétaire général du Conseil suprême des antiquités d'Égypte, par ailleurs égyptologue de renommée mondiale, ce livre nous informe des toutes dernières données archéologiques découvertes sur le plateau de Gizeh. Elles permettent au Dr Zahi Hawass de défendre la théorie selon laquelle ces pyramides - y compris la Grande Pyramide de Khéops, la seule des Sept Merveilles du monde encore debout - furent construites non par des esclaves, mais par des ingénieurs, des contremaîtres, des artisans et des ouvriers spécialisés, qui ont mené ces chantiers gigantesques et surhumains avec art et fierté.

Mais l'auteur nous conte aussi l'histoire captivante des familles royales qui ont entrepris de bâtir les pyramides. Il y a presque cinq mille ans, la 4e dynastie de l'Ancien Empire règne sur une civilisation déjà très avancée. Apparentés aux dieux, les membres de ces familles vivent dans des palais colossaux et honorent dieux et ancêtres dans de grands temples. Zahi Hawass ramène à la vie ces figures historiques hors du commun, obnubilées par l'idée d'éternité, dont il fait les héros d'une passionnante saga.



L'épopée celtique d'Irlande de Jean Markale.

Citation:
Au tout début du Moyen Age, convertis au christianisme dans des conditions qui demeurent surprenantes, les Irlandais ont fait de leur pays le creuset dans lequel s'est fondue une nouvelle civilisation qu'ils ont contribué à répandre et à établir sur l'ensemble d'un continent qui se laissait dévorer par ses propres violences. L'Irlande a reconverti l'Europe au christianisme. Elle a aussi été le conservatoire de la culture de l'Antiquité classique et a sauvé la grande tradition orale des Celtes par la grâce de ses moines, soucieux de préserver la mémoire de tout ce qui avait été la richesse spécifique de leurs ancêtres. Cet extraordinaire travail des moines entre le VIIe et le XVe siècle n'a pas été vain. C'est en effet grâce à ces mythes, pieusement recueillis et répandus au bon moment, que l'Irlande a pu renaître de ses cendres et constituer un Etat moderne...

Jean Markale (1928-2008) est l'auteur de nombreux ouvrages consacrés à la civilisation celtique.


Les arts préhistoriques de Patrick Paillet (docteur en préhistoire et maître de conférence au département de préhistoire du muséum national d'histoire naturelle de Paris).

Regard sur la Perse.

Argentomagus: du site gaulois à la ville gallo-romaine.

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 29
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Le répertoire d'Esus.   Mar 24 Aoû - 19:33

Pour celles et ceux qui se passionnent pour l'Egypte antique:

-Dictionnaire historique de l'Egypte de Pierre Norma.
-La mythologie égyptienne de Nadine Guilhou (égyptologue) et Janice Peyré (ingénieur d'étude au CNRS), édition Marabout, prix 6, 90 euros.
-Livre des morts des anciens egyptiens de Grégoire Kolpaktchy, prix 8 euros.
-Description de l'Egypte, édition Taschen, il s'agit de tous les dessins de bâtiments, de la faune et de la flore réalisés lors de la campagne d'Egypte de Napoléon.
-La fantastique histoire des bâtisseurs des pyramides de Zahi Hawass (déjà présenté dans ce topic si je me souviens bien).
-L'égypte: les hommes-les dieux-les pharaons, édition Taschen.
-Egypte: de la phréhistoire aux romains, édition Taschen.

Pour les livres en ma possession c'est tout, je vais compléter avec d'autres titres plus tard.

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 29
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Le répertoire d'Esus.   Jeu 26 Aoû - 9:51

Deux ouvrages de Mircea Eliade.

Mythes, rêves et mystères.

La compréhension du mythe comptera un jour parmi les plus utiles découvertes du XXe siècle. L'homme occidental n'est plus le maître du monde : devant lui, il a maintenant non plus des " indigènes ", mais des interlocuteurs. Il est bon qu'on sache comment amorcer le dialogue : il est indispensable de reconnaître qu'il n'existe plus de solution de continuité entre le monde " primitif " ou " arriéré " et l'Occident moderne. Il faut prendre conscience de ce qui reste encore de mythique dans une existence moderne.

Sommaire:
Les mythes du monde moderne
Le mythe du bon sauvage ou les prestiges de l'origine
Symbolisme religieux et valorisation de l'angoisse
La nostalgie du paradis dans les traditions primitives
Expérience sensorielle et expérience mystique chez les primitifs
Symbolismes de l'ascension et " rêves éveillés "
Puissance et sacralité dans l'histoire des religions
La terre-mère et les hiérogamies cosmiques
Mystères et régénération spirituelle.


Aspects du mythe

La fonction du mythe est de donner une signification au monde et à l'existence humaine.
Grâce au mythe, le monde se laisse saisir en tant que cosmos parfaitement intelligible. Mircea Eliade retrace l'histoire des grands mythes des peuples primitifs jusqu'au monde moderne en passant par les grandes civilisations du passé. Son livre constitue à la fois un exposé historique, rempli d'exemples, et une synthèse philosophique du problème examiné.

Sommaire:
I. La structure des mythes
II. Prestige magique des "origines"
III. Mythes et rites de renouvellement
IV. Eschatologie et cosmogonie
V. Le temps peut être maîtrisié
VI. Mythologie, ontologie, histoire
VII. Mythologies de la Mémoire et de l'Oubli
VIII. Grandeur et décadence des mythes
IX. Survivances et camouflage des mythes

Se sont des ouvrages assez vieux mais de très bonne qualité pour celles et ceux qui s'intéressent à la nature même et aux mécanismes des mythes.

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roronoa Seiky
Dragon Galactique
Dragon Galactique
avatar

Féminin Nombre de messages : 2892
Age : 23
Localisation : Quelque part à la quête d'un sens de l'orientation.
Dernier Livre lu : "La mort, j'adore" d'Alexis Brocas
Auteur préféré : Pierre Botero, Stuart Hill.
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Le répertoire d'Esus.   Dim 18 Sep - 13:43

Je recherche des références de bouquins qui concerent la révolution industrielle (la première) notament les facteurs qui ont permis à la révolution des transports

Mais s'agit peut être pas de ton rayon ? (ps : c'est une lecture personnelle donc tu n'es pas préssé de répondre..)

En tout cas je trouve bien fait ce topic, notament celui le passage des Celtes. Pour ceux qui parlent espagnol, permets moi de conseiller Historias y leyendas (malheuresement je l'ai prêté donc je me rappelle plus de l'auteur) quej'ai lu il y a un petit moment. Court ce petit livre permets de jeter des bases, de donner des pistes pour donner des directions à des recherches plus approfondies. De plus il permet à ceux qui le veulent d'enrichir la langue hispanique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 29
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Le répertoire d'Esus.   Dim 18 Sep - 15:37

Je ne connaîs pas d'ouvrage en ce domaine, car mes lectures se portent principalement sur l'Antiquité, le Moyen Âge, les mythologies et les religions.

J'aurais d'autres ouvrages à vous présenter mais je n'ai guère le temps pour le moment, je pense relancer un peu ce sujet vers noël.

Si jamais vous avez aussi des livres à présenter (dans tous domaine, pas que l'histoire) vous pouvez faire comme Seiky, en parler ici-même.

Pour ce qui est de la RI, si j'ai le temps je regarderais vite fait ce qui se trouve à la Fac.

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roronoa Seiky
Dragon Galactique
Dragon Galactique
avatar

Féminin Nombre de messages : 2892
Age : 23
Localisation : Quelque part à la quête d'un sens de l'orientation.
Dernier Livre lu : "La mort, j'adore" d'Alexis Brocas
Auteur préféré : Pierre Botero, Stuart Hill.
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Le répertoire d'Esus.   Mer 21 Sep - 23:12

Je te remercie de ta proposition.

On vient de me rendre mon petit carnet voilà les références : Historia y leyendas celtas des éditions "Los cuardernos de Urogallo" et les dessins sont de Maria Florencia Ballato.

Il s'agit d'un petit carnet divisé en deux partie. La page de gauche est reservée au texte (intégralement en espagnol) et la partie de droite aux dessins. Par contre peu pratique les pages ne sont PAS numérotées... ah ces espagnol. Le livre présente quelques personnages singuliers comme Brennain ou Aoife une guerrière écossaise me semble t-il et explique la fonction de d'autres comme les druides..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le répertoire d'Esus.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le répertoire d'Esus.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [SOFT] PHOTOSLOCK [BETA] : Masquer votre répertoire photo [Gratuit]
» répertoire par informatique.
» Le répertoire des SAL....
» Efface mon nom dans ton répertoire...
» répertoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Dragon Galactique :: Le Dragon Déchaîné :: Le Dragon Déchaîné-
Sauter vers: