Le Dragon Galactique

Forum littéraire pour discuter de vos lectures fantastiques, de fantasy et de science-fiction
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'odyssée de l'espace, Arthur C. Clarke

Aller en bas 
AuteurMessage
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 30
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: L'odyssée de l'espace, Arthur C. Clarke   Dim 24 Mai - 17:23

2001, l'odyssée de l'espace (1968) est un roman de Science-fiction écrit par Arthur C. Clarke parallèlement au tournage du film de Stanley Kubrick, 2001 : l'odyssée de l'espace. L'histoire est basée sur plusieurs nouvelles d'Arthur C. Clarke (notamment La Sentinelle - 1951).

Il y a un certain nombre de différences entre le film et le livre. Il s'agit parfois de détails (tel que le fait que dans le film, le vaisseau spatial se dirige vers Jupiter autour de laquelle le monolithe est en orbite alors que dans le livre, il se dirige vers Japet, un satellite de Saturne où se trouve le monolithe) ou tout simplement d'une approche différente (le livre est plus explicite dans sa fin).

Résumé:

Des hominidés deviennent intelligent sous l'action d'un étrange artefact provenant des étoiles ... ainsi naquit l'Homme.

Bien des millénaires plus tard ...

AMT-1 fait référence à une anomalie magnétique apparente dont le centre se situe dans le cratère lunaire Tycho. Elle est découverte par des scientifiques américains. Cette anomalie est causée par un objet enfoui à 10 mètres de profondeur sous la surface lunaire. Une mission scientifique creusa dans le sol à l’endroit exact où se situe le centre de l’anomalie magnétique et déterra un objet ayant la forme d’un parallélépipède de couleur noire, absorbant la lumière solaire et dont les dimensions se mesurent dans un rapport de 1 : 4 : 9, soit les carrés des trois premiers nombres.

Un objet de forme identique (quoique bien plus grand), ayant les mêmes proportions, a été découvert sur Japet, un des satellites de Saturne (dans le film, le second monolithe orbite plutôt autour de Jupiter) et a été baptisé « AMT-2 », bien qu’il n’y ait aucun rapport avec le cratère Tycho et que le champ magnétique soit absent.

Alors que le monolithe de Tycho semble être une sorte de signal d'alarme (il émet une puissante émission radio au contact de la lumière solaire après 3 millions d'années dans l'obscurité) à l'intention de ses constructeurs, le monolithe de Japet (ou de Jupiter) se trouve être une porte vers une autre région de l'univers ou vers un autre univers.

En 2001: Un vaisseau (le Discovery One) fait route vers Saturne (Jupiter dans le film) avec comme équipage deux astronautes (Dave Bowman et Frank Poole), trois savants en hibernation et l'ordinateur HAL 9000. Ce dernier, à la pointe de la technologie, dirige toutes les manœuvres du voyage. Au cours d'une conversation qu'il a entamée et qui devient embarrassante, HAL signale une panne imminente. La pièce prétendument défectueuse est inspectée par les deux astronautes qui, ne trouvant rien d'anormal, s'inquiètent de l'erreur de l'ordinateur, et pensent même à le déconnecter... HAL se défend en provoquant la mort de Poole et des savants en hibernation. Le survivant, Bowman, réussit à déconnecter l'ordinateur et à prendre connaissance d'un message enregistré à l'attention de l'équipage : l'enregistrement indique la découverte d'un artefact extra-terrestre sur le sol lunaire (le monolithe). À

Près de Saturne, Bowman quitte le Discovery à bord d'un Pod, vaisseau sphérique à une place, apparemment pour observer un monolithe semblable à celui observé sur Terre au début et qui flotte dans l'espace (dans le roman, il se situe sur Japet, un des satellites de Saturne). Bowman est alors aspiré par un passage s'ouvrant dans l'espace, et se retrouve, après un voyage étrange, dans une suite de style Louis XVI, s'y voit vieillir prématurément et, mourant, voit le monolithe noir à son chevet. Il renaît alors sous la forme d’un fœtus astral qui retourne vers la Terre.


2010: Odyssée deux (le livre reprend le film et non le premier livre).

C'est une nouvelle aventure, celle des hommes qui, neuf ans après, vont se lancer dans l'espace, bien décidés à rapporter à la Terre les réponses attendues.

L'équipage composé de Russes et d'Américains s'embarquera à bord du vaisseau ALEXEI LEONOV, sous le commandement du capitaine Tatiana ORLOV. Quand la navette s'arrache du terrain de Cap Canaveral, commence une mission qui peut décider du sort de l'humanité.

L'humanité va se trouver confrontée à différents danger ... la Chine cherche à s'emparer d'Europe, l'une des lunes de Jupiter, le monolythe noir présent dans le système Jovien transforme Jupiter en étoile pour permettre le développement d'une autre civilisation dans le système solaire, celle des créatures d'Europe qui ainsi parviennent à remonter à la surface. Un message est envoyée à l'humanité, le système solaire est à vous, sauf Europe, vous ne pouvez pas vous y poser ...

2061, odyssée trois.

En 2061, cinquante ans ont passé depuis que Jupiter a été transformée en Lucifer, un nouveau soleil. Ses anciennes lunes (dont Io, Europe, Ganymède et Callisto) sont devenues ses planètes. Europe, autrefois recouverte par un épais manteau de glace, est à présent une planète océan. Elle demeure la plus mystérieuse des planètes de Lucifer en raison de la stricte interdiction de s'y poser. Cependant, le vaisseau nouvellement mis en service, le Galaxie, est contraint de s'y poser, obligeant son vaisseau frère, l'Univers à lui venir en aide. En l'attendant, l'équipage naufragé fait de nombreuses découvertes sur l'astre : il y aurait de la vie sur Europe.


3001, l'odyssée finale.

Sur la Terre brillent désormais deux soleils. Le réchauffement de la planète condamne les hommes à vivre dans quatre tours baptisées Afrique, Amérique, Asie et Pacifique, hautes de trente-six mille kilomètres, et qui s'élèvent jusqu'à l'orbite géostationnaire. Du 10 000e étage de la tour Afrique, Frank Poole, l'un des astronautes de Discovery, contemple ce monde étrange qui fut le sien et qui n'en finit pas de le surprendre. Il est vrai qu'il vient de renaître à la vie, après une dérive de près de mille ans dans l'espace... Désormais, Frank n'a qu'une idée : retrouver son ex-commandant Dave Bowman. Lequel a dû survivre lui aussi, puisqu'il a envoyé un message : un terrible danger menace l'humanité... Après 2001 : l'odyssée de l'espace, roman et film culte, après 2010 puis 2061, voici le dernier chapitre de cette immense saga interstellaire. Au-delà des frontières de l'imagination, une fantastique aventure cosmique où le virtuel surpasse la réalité.

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nera
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Féminin Nombre de messages : 2062
Age : 29
Localisation : A vélo dans son appart
Dernier Livre lu : Toumast : Parcours d'un combattant
Auteur préféré : T Beckman, T Dragt, R Jordan, R.E Feist, M Segura, I Pernot et K Britain
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: L'odyssée de l'espace, Arthur C. Clarke   Dim 28 Juin - 16:59

Err
Il y a donc en fait, une tétralogie de romans ?
ainsi qu'une série de nouvelles ?

_________________
"Il est essentiel de connaître chaque point du règlement...
Ainsi, l'on sait quelles règles trangresser quand cela s'avère nécessaire"


Siuan Sanche / R. Jordan - La Roue du Temps : Premier Prologue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neragone.skyrock.com/
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 30
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: L'odyssée de l'espace, Arthur C. Clarke   Dim 28 Juin - 18:10

Heu non, ça commence à faire un moment que les quatre sont publiés.

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nera
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Féminin Nombre de messages : 2062
Age : 29
Localisation : A vélo dans son appart
Dernier Livre lu : Toumast : Parcours d'un combattant
Auteur préféré : T Beckman, T Dragt, R Jordan, R.E Feist, M Segura, I Pernot et K Britain
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: L'odyssée de l'espace, Arthur C. Clarke   Dim 28 Juin - 19:53

Oui mais il y en a bien 4 ?
Je mets le Catalogue à jour, et le soleil de l'Auvergne à du me brluer un peu les cellules grises Very Happy

_________________
"Il est essentiel de connaître chaque point du règlement...
Ainsi, l'on sait quelles règles trangresser quand cela s'avère nécessaire"


Siuan Sanche / R. Jordan - La Roue du Temps : Premier Prologue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neragone.skyrock.com/
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 30
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: L'odyssée de l'espace, Arthur C. Clarke   Dim 28 Juin - 20:40

Oui il y a quatre livres à cette histoire, et la série est terminée si cela peut d'aider pour tpn catalogue.

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maljam
Oeuf de Dragon
Oeuf de Dragon
avatar

Masculin Nombre de messages : 22
Age : 36
Localisation : Belgique
Dernier Livre lu : Rituel de Chair
Auteur préféré : Kim Stanley Robinson, R. Silverberg, Graham Masterton, Arthur C. Clarke, Ayerdhal, Barjavel, Wells, Serge Brussolo et plein d'autres...
Date d'inscription : 05/02/2010

MessageSujet: Re: L'odyssée de l'espace, Arthur C. Clarke   Mar 9 Fév - 19:06

De la grande SF, très réaliste, avec un auteur très très bien documenté. Un peu normal, il fut entre autres président de la British Interplanetary Society. Un "Must Read". L'approche du film de Kubrick est beaucoup plus artistique mais je trouve qu'elle fait bien ressortir les sentiments que doivent ressentir les astronautes coincés dans cette situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 30
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: L'odyssée de l'espace, Arthur C. Clarke   Mer 17 Fév - 22:15

Moi j'ai pas aimé le film, je le trouve pas terrible. Je crois qu'il y a un film qui a été fait pour 2010 odysée 2 aussi mais je suis pas sur du tout.

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maljam
Oeuf de Dragon
Oeuf de Dragon
avatar

Masculin Nombre de messages : 22
Age : 36
Localisation : Belgique
Dernier Livre lu : Rituel de Chair
Auteur préféré : Kim Stanley Robinson, R. Silverberg, Graham Masterton, Arthur C. Clarke, Ayerdhal, Barjavel, Wells, Serge Brussolo et plein d'autres...
Date d'inscription : 05/02/2010

MessageSujet: Re: L'odyssée de l'espace, Arthur C. Clarke   Jeu 18 Fév - 10:36

Oui Esus, 2010 Odyssée Deux existe aussi en film, mais le concept n'a rien à voir avec 2001. Il a été tourné comme un simple film de SF. Par contre j'aime bcp Roy Scheider dans le premier rôle Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 30
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: L'odyssée de l'espace, Arthur C. Clarke   Jeu 18 Fév - 10:43

Merci de l'information, comme je disais il me semblait et je n'avais aucune certitude.

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riku Rion
Dragonneau
Dragonneau
avatar

Masculin Nombre de messages : 145
Age : 26
Localisation : 74
Date d'inscription : 15/04/2011

MessageSujet: Re: L'odyssée de l'espace, Arthur C. Clarke   Jeu 8 Déc - 16:34

J'ai adoré les deux films (Oui oui, je trouve 2010 également excellent, et même parvient à se hisser à la hauteur du premier) et je lirais peut-être un jour pour avoir le fin de l'histoire ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'odyssée de l'espace, Arthur C. Clarke   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'odyssée de l'espace, Arthur C. Clarke
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2001 : L'odyssée de l'espace - Arthur C. Clarke
» Clarke, Arthur C. - 2001, L'Odyssée de l'espace
» [Clarke, Arthur Charles] 2001 : L'Odyssée de l'espace
» [ Arthur C. Clarke ] La trilogie de l'espace, intégrale
» maquettes 2001 : l'odyssée de l'espace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Dragon Galactique :: Les Tavernes Littéraires :: La Soucoupe Volante-
Sauter vers: