Le Dragon Galactique

Forum littéraire pour discuter de vos lectures fantastiques, de fantasy et de science-fiction
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fahrenheit 451, Ray Bradbury

Aller en bas 
AuteurMessage
neelie
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Féminin Nombre de messages : 1656
Age : 27
Localisation : Errant entre deux mondes...
Dernier Livre lu : L'enfant noir
Auteur préféré : Shakespeare... et Yslaire...
Date d'inscription : 26/12/2008

MessageSujet: Fahrenheit 451, Ray Bradbury   Jeu 25 Juin - 1:14

Fahrenheit 451 a été écrit en 1953 par Ray Bradbury, écrivain américain.





Résumé :

Citation :
451 degrés Fahrenheit... C'est la température à laquelle un livre s'enflamme et se consume.

Dans cette société future où la lecture, source de questionnement et de réflexion, est considérée comme un acte antisocial, un corps spécial de "pompiers" est chargé de brûler tous les livres dont la détention est interdite pour le bien collectif.

Montag, pompier pyromane, se met pourtant à rêver d'un monde différent... un monde qui ne bannirait pas la littérature et l'imaginaire au profit d'un bonheur immédiatement consommable. Il devient dès lors un dangereux criminel, impitoyablement pourchassé par une société qui désavoue son passé.


Ce roman dépeint une société passive, totalitaire, contraire à tout progrès, pensant être heureuse alors que ça n'est qu'illusoire.
Société dans laquelle la communication, l'intelligence et de nombreuses valeurs telles que l'amour ont disparu.

Bradbury met ici en jeu des problèmes de société énormes (donnant froid dans le dos d'ailleurs), tout en y proposant des solutions.

J'ai lu ce livre il y a un an de ça et je l'ai apprécié, je l'ai trouvé intérêssant de par ses enjeux sociologiques et son ton apocalyptique.

Il a aussi été adapté au cinéma par François Truffaut en 1966.

_________________
"Je rêve que nous sommes des papillons n’ayant à vivre que trois jours d’été.
Avec vous, ces trois jours seraient plus plaisants que cinquante années d’une vie ordinaire."

John Keats

"Moi, je t'offrirai des perles de pluie venues de pays où il ne pleut pas"
Jacques Brel


Dernière édition par neelie le Jeu 16 Juil - 11:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 30
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Fahrenheit 451, Ray Bradbury   Jeu 25 Juin - 9:50

J'ai lu, je trouve l'idée excellente mais le livre en lui-même est lourd à lire et assez ennuyeux je trouve, il faut se forcer pour le finir.

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neelie
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Féminin Nombre de messages : 1656
Age : 27
Localisation : Errant entre deux mondes...
Dernier Livre lu : L'enfant noir
Auteur préféré : Shakespeare... et Yslaire...
Date d'inscription : 26/12/2008

MessageSujet: Re: Fahrenheit 451, Ray Bradbury   Jeu 25 Juin - 10:31

Ca c'est sûr qu'il y a plus attractif comme bouquin...
Pas assez d'action, pas beaucoup de suspense ...
Néanmoins j'ai apprécié parce que, comme tu dis, l'idée est excellente. Il vaut la peine d'être lu, je pense.

Et comme c'était un livre à lire pour l'école, je devais forcément le terminer ^^

_________________
"Je rêve que nous sommes des papillons n’ayant à vivre que trois jours d’été.
Avec vous, ces trois jours seraient plus plaisants que cinquante années d’une vie ordinaire."

John Keats

"Moi, je t'offrirai des perles de pluie venues de pays où il ne pleut pas"
Jacques Brel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 30
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Fahrenheit 451, Ray Bradbury   Jeu 25 Juin - 10:34

Je l'ai lu à dix ans moi c'est peut-être ça le problème, je devrais le retrouver et le relire, je pense que l'histoire passerait mieux.

J'adore l'idée des pompiers qui brûlent les livres au service d'un gouvernement qui interdit la culture. C'est pas dans ce livre que les gars apprennent par coeur un ou des livres pour en perdurer le souvenir?

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neelie
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Féminin Nombre de messages : 1656
Age : 27
Localisation : Errant entre deux mondes...
Dernier Livre lu : L'enfant noir
Auteur préféré : Shakespeare... et Yslaire...
Date d'inscription : 26/12/2008

MessageSujet: Re: Fahrenheit 451, Ray Bradbury   Jeu 25 Juin - 10:44

A 10 ans !? Ca ne m'étonne pas alors que tu aies trouvé ça fort ennuyeux...

Sinon oui, c'est bien dans ce livre :

Spoiler:
 

_________________
"Je rêve que nous sommes des papillons n’ayant à vivre que trois jours d’été.
Avec vous, ces trois jours seraient plus plaisants que cinquante années d’une vie ordinaire."

John Keats

"Moi, je t'offrirai des perles de pluie venues de pays où il ne pleut pas"
Jacques Brel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rickye
Dragon Cracheur de Feu
Dragon Cracheur de Feu
avatar

Féminin Nombre de messages : 875
Age : 21
Localisation : à Poudlard
Dernier Livre lu : Deception point
Auteur préféré : J.K. Rowling,,Erin Hunter, Phillip Pullman,Robert Muchamore, Christopher Paolini
Date d'inscription : 28/03/2009

MessageSujet: Re: Fahrenheit 451, Ray Bradbury   Ven 26 Juin - 19:30

Je prefererait ne pas toucher le livre!!(de peur de me bruler!!)Par contre si je le met sur un porte-livre je serais ben contente!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julls
Oeuf de Dragon
Oeuf de Dragon
avatar

Féminin Nombre de messages : 18
Age : 26
Localisation : Genève (Suisse)
Dernier Livre lu : Axis, de Robert Charles Wilson
Auteur préféré : Tolkien
Date d'inscription : 15/07/2011

MessageSujet: Re: Fahrenheit 451, Ray Bradbury   Ven 15 Juil - 23:09

Loin de moi l'idée de déterrer des vieux topic, mais on m'y a engagé Smile
Alors moi, j'ai lu ce livre à 12-13 ans et je l'avais tout de suite adoré. Au contraire, je ne l'ai pas du tout trouvé ennuyeux... Je me souviens notamment de la scène, à la fin, de la poursuite, qui m'avait extrêmement impressioné. Il faudrait que je le relise, le souvenir n'est plus très frais, mais je me souviens vraiment de quelque chose de tout à fait haletant. Le livre lui même n'est d'ailleurs pas si long que ça, si ?
Je me vois encore, en 4ème, disserter des thèmes de "l'anti culture", de l'engourdissement de la population devant la télévision... Je me demande ce que j'avais compris et ce que j'ai bien pu raconter Laughing
Un passage très court qui m'avait aussi énormément impressionné, c'était la guerre atomique : un guerre qui dure 10 secondes, la ville est détruite, et c'est fini...
Et qui a lu ce livre et n'a pas essayé de se plaquer un pissenlit sur le menton pour voir si ça fait jaune ? Laughing
C'était la première fois que je lisais une contre-utopie et j'ai adoré le principe, j'avais enchainé droit derrière 1984 et Le Meilleur des Mondes que j'avais aussi adoré (surtout le premier).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dadafolie
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Féminin Nombre de messages : 3138
Age : 23
Localisation : Suisse
Auteur préféré : J. Carey, T.Pratchett, K.J. Parker
Date d'inscription : 09/04/2008

MessageSujet: Re: Fahrenheit 451, Ray Bradbury   Sam 16 Juil - 12:04

Me rappelais pas de ce topic!

J'ai lu Fahrenheit 451 en tant que lecture scolaire...En anglais. Autant vous dire que ce n'est pas simple de s'y accrocher quand la lecture est fragmentée en millions de petits passages!
Comme pour Esus, le concept m'avait bien plu, mais le livre en lui-même...Bof. L'histoire ne m'avait pas vraiment envoutée, contrairement à toutes les discussion qu'on en avait fait autour.
Il faudrait peut-être que je le relise en français pour mieux l'apprécier, mais ce n'est à mon sens pas un livre qu'on lit deux fois!

Il y a également eu une adaptation cinématographique, vous l'avez vue?

_________________
« Visez toujours la lune. Si vous ratez, vous atterrirez parmi les étoiles »
Les Brown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent Dragon
Dragonneau
Dragonneau
avatar

Masculin Nombre de messages : 74
Age : 43
Auteur préféré : Franck Herbert, Marion Zimmer Bradley, David Weber, David Brin, Terry Pratchett, Pierre Bottero
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Fahrenheit 451, Ray Bradbury   Sam 16 Juil - 14:19

Salut tout le monde !

En ce moment, je ne participe pas beaucoup, désolé mais là, j'avoue que j'avais envie de dire quelque chose...

A vrai dire, j'ignorais qu'il y avait un sujet sur ce livre (je n'ai pas parcouru tout le forum, navré) et s'il y a un bon moment que j'ai lu ce livre (moi aussi, je dois l'avouer, pour des raisons scolaires et ça doit frôler la vingtaine d'années... déjà... *prend un coup de vieux*), je l'ai beaucoup apprécié. Il est possible que j'ai oublié nombre des notions qui l'émaillent mais je pense que tout lecteur, qu'il soit amateur de SF ou pas, d'ailleurs, devrait le lire. Il figure parmi mes livres de référence parce que justement, il touche les livres que ce soit l'objet ou les idées qu'ils permettent de véhiculer.

Quant au film, il commence à dater et il est de François Truffaut (sauf erreur de ma part). Je l'ai vu et je crois que j'ai plutôt apprécié aussi. Mel Gibson devait en faire une nouvelle adaptation mais c'était un peu avant ses soucis (de drogue, je crois) et donc il n'est pas impossible que le projet ait avorté (aucune certitude).

Je me joins aux voix qui disent : lisez-le, c'est bien ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oniriades.com
Julls
Oeuf de Dragon
Oeuf de Dragon
avatar

Féminin Nombre de messages : 18
Age : 26
Localisation : Genève (Suisse)
Dernier Livre lu : Axis, de Robert Charles Wilson
Auteur préféré : Tolkien
Date d'inscription : 15/07/2011

MessageSujet: Re: Fahrenheit 451, Ray Bradbury   Sam 16 Juil - 15:13

J'avais vu le film aussi, mais je l'avais moyennement apprécie... Déjà, il date beaucoup je trouve, et puis j'avais trouvé que l'ambiance du livre n'était pas bien rendue, pas assez sombre. Mais bon, il faudrait peut-être que je le revoie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fahrenheit 451, Ray Bradbury   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fahrenheit 451, Ray Bradbury
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FAHRENHEIT 451 de Ray Bradbury
» Fahrenheit 451 [Bradbury, Ray & Hamilton, Tim]
» Fahrenheit 451 - Ray Bradbury
» PREMIER BILAN APRES L'APOCALYPSE de Frédéric Beigbeder
» [Bradbury, Ray] Fahrenheit 451

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Dragon Galactique :: Les Tavernes Littéraires :: La Soucoupe Volante-
Sauter vers: