Le Dragon Galactique

Forum littéraire pour discuter de vos lectures fantastiques, de fantasy et de science-fiction
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les curiosités de chez vous.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 29
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Les curiosités de chez vous.   Mar 3 Aoû - 13:58

Le château de Mehun-sur-Yèvre (de ma ville):

L'existence de la place remonte sans doute à l'antiquité, mais les vestiges encore visibles aujourd'hui datent pour l'essentiel des XIIIe et XIVe siècles. C'est entre ces murs que mourut le roi Charles VII, le 22 juillet 1461.

Historique du château :

Vers le 9ème siècle, une première fortification semble existée (des fouilles récentes le prouvent).

Au 12ème siècle, une forteresse est construite par la puissante famille Courtenay.

En 1332, Robert III d'Artois, héritier de la famille Courtenay est banni. Ses terres sont annexées au Royaume de France. Le domaine est donné par le Roi Philippe VI de Valois à Jean de Luxembourg, Roi de Bohème. Mais la même année, le fils de Philippe VI (le futur roi Jean II le bon) épouse la fille du roi de Bohème. Mehun retourne dans le domaine Royal de France.

En 1360, Jean II le bon donne le Berry en apanage à son 3ème fils. Ce nouveau Duc de Berry est un grand combattant mais surtout un homme lettré passionné d'art et de culture.

En 1367, Jean Ier Duc de Berry ordonne le début des travaux de modernisation des défenses et d'embellissement du château médiéval. Guy de Dammartin est l'architecte; André Beauneveu et Jean de Cambrai sont les sculpteurs.

En 1390, les travaux extérieurs semblent terminés, mais commencent les réalisations d'habitation.

En 1414, durant la guerre entre Armagnac et Bourguignon, le Duc de Guyenne quitte Paris et se réfugie au château de Mehun.

En 1416, Jean Ier Duc de Berry meurt, il ne verra pas la fin des travaux. Le Duc ayant reçu le Berry en apanage, le château revient dans le domaine Royal.

En 1417, le château est si luxueux et prestigieux qu'il devient l'une des résidences préférées des Rois.

En 1429, la ville de Mehun reçoit Jeanne d'Arc après le couronnement du roi à Reims. La légende prétend que certains plans des futures batailles contre les "Anglois" ont été décidés dans le château.

En 1461, le roi Charles VII décède au château de Mehun.

A partir du 16ème, les rois délaissent Mehun au profit des châteaux de la vallée de la Loire.

En 1550, un incendie dû à la foudre ravage une partie du château.

A partir de 1562, les guerres de Religions n'épargnent pas les bâtiments.

Au 17ème siècle, le château est partiellement démantelé.

Vers 1792, les révolutionnaires réquisitionnent le château comme bien national. Le saccage commence et sonne le glas de ce prestigieux monument.

En 1817, un arrêté préfectoral donne la ruine à la ville de Mehun sur Yèvre.

En 1840, les ruines sont classées aux Monuments Historiques.

Au 20ème siècle, des travaux de consolidation sont entrepris. Un musée est installé dans le tour.

Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de la ruine et du site est libre et gratuite. L'entrée du musée (l'intérieur de la tour) est payante. Le risque de recevoir une pierre est très faible.

C’est aussi dans ce château que Jeanne d’Arc reçut ses lettres de noblesses, de plus, Louis XI encore Dauphin y fut un temps prisonnier. Ce château servit de carrière, on retrouve encore dans Mehun, de vieilles maisons qui contiennent des pierres du château dans leurs murs.

A propos de Mehun, le chroniqueur Jean Froissart déclarait sans ambages qu'il s'agissait de " l'une des plus belles demeures du monde. "

Description :

La forteresse dessine un étroit trapèze planté sur une éminence rocheuse, flanqué aux angles de tours cylindriques. La plus grosse tour, la seule qui soit intégralement conservée, trône dans l'angle nord et faisait office de donjon. Elle possède un diamètre de 12 m et à son sommet une jolie couronne de mâchicoulis moulés à motifs végétaux et trilobés. Les niveaux intérieurs sont voûtés en pierre. Des arrachements de courtines se lisent encore sur sa face est. C'est là, au-dessus de la porte, que se trouvait suspendue entre ciel et terre la merveilleuse chapelle construite par Jean de Berry. Il s'agit d'un agencement absolument unique dans toute l'architecture castrale médiévale.

La tour ouest est la seule des autres tours qui soit partiellement préservée. Elle est éventrée sur toute sa hauteur, mais donne encore une idée assez nette de sa splendeur passée. Les deux autres tours sont aujourd'hui dérasées. Leurs bases talutées pleines ont toutefois subsisté et témoignent nettement des origines philippiennes de la construction primitive.

Il subsiste quelques témoignages picturaux de ce que fut Mehun-sur-Yèvre au temps de sa grandeur. Le plus significatif est sans aucun doute la célèbre enluminure tirée du livre d'heures connu sous le nom de Très Riches Heures du duc de Berry, réalisée par les frères de Limbourg au début du XVe siècle. Ce chef-d'œuvre du XVe siècle est aujourd'hui conservé au musée Condé de Chantilly. Une scène représentant la Tentation du Christ reproduit sans doute assez fidèlement le château à l'apogée de sa gloire. Les tours, fines et élégantes, s'élancent vers le ciel avec leurs toitures en poivrière, leurs clochetons et leurs pinacles. La chapelle gothique finement ouvragée et les sommets des tours ressemblent à de l'authentique dentelle de pierre.

Il est également à noter que le château connut encore de légères modifications à la fin du XVe siècle afin de l'adapter sommairement aux armes à feu.






_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niemar
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2867
Age : 31
Localisation : Mais where is Brian?!
Dernier Livre lu : Les Derniers Carnets du Major Thompson (Daninos)
Auteur préféré : Paul Kearney
Date d'inscription : 09/04/2010

MessageSujet: Re: Les curiosités de chez vous.   Mar 20 Sep - 18:11

Esus, on devine sur les deux dernières images que le plan est le même. Mais le manuscrit présente un canal/une rivière/un fleuve. Est ce qu'il y a juste un canal proche, ou est ce que cela symbolise une possible importance des transports fluviaux dans ta région? Ou bien est-ce carrément la mer?

Ah oui, aussi, dans le fond de l'image, on voit plusieurs autres citadelles ou villes. C'est censé être quoi?

_________________
"Sais-tu pourquoi la neige est blanche, Lelouch?.. La neige est blanche parce qu'elle a oublié sa couleur...
-Je ne sais pas pourquoi la neige est blanche, C.C... Mais je sais que la neige blanche est belle."


-Code Geass, Hangakyu no Lelouch.

"C'est le Seigneur Elu, né dans le sel et la fumée!
-Oh. C'est un jambon?"


-A Game of Thrones, saison 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esus
Dragonnier
Dragonnier
avatar

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 29
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Les curiosités de chez vous.   Mer 21 Sep - 14:27

Cette miniature illustre le texte pour le premier dimanche du carême dans lequel Matthieu dit de la tentation du Christ par le diable après ses quarante jours et nuits de jeûne dans le désert : "Le diable le transporta encore sur une montagne très élevée, lui montra tous les royaumes du monde et leur gloire, et lui dit : Je te donnerai toutes ces choses, si tu te prosternes et m'adores."

Sans aucun doute, pour plaire à leur patron, Paul de Limbourg et ses frères exagérèrent la disproportion entre l'événement et son lieu. La tentation a été reléguée en arrière-plan en haut de la miniature, tandis que le château de Mehun-sur-Yèvre, construit par le Duc de Berry domine en avant.

Dans ses Chroniques, Jean Froissart appelle le château "l'une des plus belles maisons du monde", et rapporte que le Duc adorait discuter là de sculpture et de peinture avec son imagier André Beauneveu, "le meilleur en nulle terre".

Le frère Limbourg, spécialisé dans les détails architecturaux, a soigneusement reproduit ce magnifique château.

On reconnaît les tours élancées, solidement implantées dans le glacis longeant la rivière et couronnées par de délicats ajourements au-dessus des remparts ainsi que l'élégante entrée derrière laquelle on aperçoit le haut de la chapelle et son clocher.

Tout autour de la montagne sur laquelle se tient le Christ, on voit les châteaux et les villes symbolisant les richesses offertes par le diable au Christ si celui-ci le vénère. Ils représentent apparemment : Poitiers, Bourges, Montlhéry et la forteresse de Nonette en Auvergne. Le bateau évoque des contrées encore plus lointaines.

Les Limbourgs créèrent un paysage imaginaire et varié permettant même d'inclure les symboles du Duc : des cygnes glissant sur la rivière entourant le château et un ours ayant grimpé dans un arbre pour échapper à un lion. Ce dernier est probablement une allusion à un incident survenu dans la vie luxueuse mais troublée du Duc où, assiégé par les Bourguignons à Bourges, il fut forcé de trouver refuge dans le cloître de Notre-Dame pour échapper à la foule enragée.

La montagne est donc liée à la citation de la Bible, la rivière en vérité est toute petite et là, elle sert juste de support pour la navire dont l'explication a été apportée. Tout n'est que symbolique ici, il ne faut pas considérer le paysage comme vrai.

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zaphod beeblebroxx
Oeuf de Dragon
Oeuf de Dragon
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 34
Localisation : une petite planète aux alentours de Betelgeuse
Dernier Livre lu : Hypérion
Auteur préféré : Herbert, Adams, Pratchett...
Date d'inscription : 19/09/2011

MessageSujet: Re: Les curiosités de chez vous.   Lun 26 Sep - 22:32

Vers chez moi, à lyon, y'a un truc époustouflant: la demeure du chaos.

Bon je vais pas faire un texte à la Esus, d'abord par ce que j'ai la flemme, mais aussi parce que les photos du site valent mieux que tout ce que je pourrai écrire:

http://www.demeureduchaos.org/

Allez voir ça vaut le coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soundcloud.com/les-crock-mort-du-rock
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les curiosités de chez vous.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les curiosités de chez vous.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Dragon Galactique :: Le Dragon Déchaîné :: Le Dragon Déchaîné-
Sauter vers: