Le Dragon Galactique

Forum littéraire pour discuter de vos lectures fantastiques, de fantasy et de science-fiction
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Histoire des grands-parents que je n'ai pas eu de Jablonka

Aller en bas 
AuteurMessage
Esus
Dragonnier
Dragonnier
Esus

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 31
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

Histoire des grands-parents que je n'ai pas eu de Jablonka Empty
MessageSujet: Histoire des grands-parents que je n'ai pas eu de Jablonka   Histoire des grands-parents que je n'ai pas eu de Jablonka EmptySam 21 Avr - 11:01

Histoire des grands-parents que je n'ai pas eu de Jablonka 517QqF38XJL._SL500_AA300_

GENRE : Histoire
EDITEUR :Seuil
PARUTION :5 Janvier 2012
PRIX EDITEUR :23€09

Aujourd'hui je décide de vous présenter cet ouvrage qui j'apprécie particulièrement.

Quatrième de couverture:

Je suis parti en historien sur les traces des grands-parents que je n'ai pas eus. Matès et Idesa Jablonka sont autant mes proches que de parfaits étrangers. Leur vie s'achève longtemps avant que la mienne ne commence. Ils ne sont pas célèbres. Ils n'ont rien dit ou fait de mémorable. Ils ont été emportés par les tragédies du XXe siècle : le stalinisme, la Deuxième Guerre mondiale, la destruction du judaïsme européen. Pour écrire ce livre, à la fois oeuvre d'histoire et biographie familiale, j'ai exploré une vingtaine de dépôts d'archives et rencontré de nombreux témoins, en France, en Pologne en Israël, en Argentine, aux Etats-Unis.J'ai cherché à être non pas objectif - cela ne veut rien dire, car nous sommes rivés au présent, enfermés en nous-mêmes -, mais radicalement honnête. Cette transparence vis-à-vis de soi implique à la fois la mise à distance la plus rigoureuse et l'investissement le plus total. La double nécessité de dire 'je' et de fuir le ton emphatique que les circonstances pourraient justifier, le devoir de faire part de mes certitudes comme de mes doutes, de mes intuitions comme de mes renoncements, rendent, je l'espère, mon travail plus solide.

Critique:

Je dirais que juste une chose: ce livre est extraordinaire. Il est doublement intéressant car on plonge avec plaisir dans une époque bien reconstituée grâce au talent du l'auteur, on suit l'histoire de ses grands parents et l'histoire européenne de cette époque en général mais en plus on suit toute l'enquête de Jablonka qui raconte où, comment, avec qui il a travaillé. Vous comprenez mon enthousiasme, en tant qu'étudiant en histoire, devant ce livre.

Cet ouvrage est très à la pointe de la recherche historique. Il mêle les thématiques aujourd'hui reconnues et étudiées avec le récit (qui a tendance à faire son grand retour en histoire, mais je vous épargnerais les débats épistémologiques).

Voilà, si jamais vous être intéressé par cette période historique (ou pas, en général je suis plus Antiquité et Moyen Âge mais là j'ai adoré), vous ne serez pas déçus.


_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Niemar
Dragonnier
Dragonnier
Niemar

Masculin Nombre de messages : 2867
Age : 33
Localisation : Mais where is Brian?!
Dernier Livre lu : Les Derniers Carnets du Major Thompson (Daninos)
Auteur préféré : Paul Kearney
Date d'inscription : 09/04/2010

Histoire des grands-parents que je n'ai pas eu de Jablonka Empty
MessageSujet: Re: Histoire des grands-parents que je n'ai pas eu de Jablonka   Histoire des grands-parents que je n'ai pas eu de Jablonka EmptySam 21 Avr - 13:00

Est ce que tu peut éclairer ma lanterne sur un point? Le texte est narré à l'époque de Matès et Idesa Jablonka ou est ce qu'on suit leur histoire via le point de vue de l'auteur faisant des recherches sur eux? J'ai un peu de mal à discerner ^^'

_________________
"Sais-tu pourquoi la neige est blanche, Lelouch?.. La neige est blanche parce qu'elle a oublié sa couleur...
-Je ne sais pas pourquoi la neige est blanche, C.C... Mais je sais que la neige blanche est belle."


-Code Geass, Hangakyu no Lelouch.

"C'est le Seigneur Elu, né dans le sel et la fumée!
-Oh. C'est un jambon?"


-A Game of Thrones, saison 2
Revenir en haut Aller en bas
Esus
Dragonnier
Dragonnier
Esus

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 31
Localisation : Dans l'infini de mon imaginaire ...
Auteur préféré : Dan Simmons/F.Herbert/J.Keats/J.Verne ...
Date d'inscription : 26/03/2009

Histoire des grands-parents que je n'ai pas eu de Jablonka Empty
MessageSujet: Re: Histoire des grands-parents que je n'ai pas eu de Jablonka   Histoire des grands-parents que je n'ai pas eu de Jablonka EmptySam 21 Avr - 14:05

Je dirais que le tout se mêle en fait. On va suivre la vie des grands-parents ou la vie en générale de la communauté juive à l'époque, puis l'auteur peu passer dans le paragraphe suivant à expliquer sa démarche, ses recherches et ensuite repasser à l'histoire de son grand-père et de sa grand-mère.

Par contre, les chapitres sont structurés de façon chronologique, on suit l'histoire des grands-parents de Jablonka de façon linéaire.

J'ai oublié un petit aspect négatif: les notes sont toutes renvoyées à la fin de l'ouvrage et non en bas de page comme le font habituellement les historiens. D'un côté c'est bien, car on a pas en bas de page des notes interminables mais de l'autre, il faut sans cesse naviguer de la page lue à la fin du livre, pas très pratique.

_________________
On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.
Un poète est la chose la moins poétique qui soit; car il n'a pas d'identité, il est constamment forme et matière d'un autre corps. Le soleil, la lune, la mer, les hommes et les femmes, créatures impulsives, sont poètiques et possèdent en elles un attribut permanent, le poète n'en possède aucun; il n'a aucune identité, il est certainement la moins poétique des créatures de Dieu.
John Keats, 27 octobre 1818, lettre à Woodhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Histoire des grands-parents que je n'ai pas eu de Jablonka Empty
MessageSujet: Re: Histoire des grands-parents que je n'ai pas eu de Jablonka   Histoire des grands-parents que je n'ai pas eu de Jablonka Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire des grands-parents que je n'ai pas eu de Jablonka
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HISTORIA spécial " les grands traîtres "
» Histoire du Musée Chasseurs
» GEO HISTOIRE
» [Hickok, Lorena A.] L'histoire d'Helen Keller
» Histoire de chien et de patisserie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Dragon Galactique :: Les Tavernes Parallèles :: Autres Lectures-
Sauter vers: